Pokémon: un joueur participe à un tournoi avec un deck de cartes géantes [PHOTOS] | Pèse sur start
/entertainment/events

Pokémon: un joueur participe à un tournoi avec un deck de cartes géantes [PHOTOS]

Image principale de l'article Il participe à un tournoi avec un deck géant

Lors du Pokémon North America International Championship qui a eu lieu le week-end dernier, un joueur s’est démarqué par un deck de cartes tout à fait inusité et complètement légal. 

• À lire aussi: Le Pokémon Snap de la Nintendo 64 arrive sur la Switch à la fin du mois [VIDÉO]

• À lire aussi: Voici où précommander Pokémon Scarlet et Violet

Certains diront que ce n'est pas la taille qui compte, mais plutôt la manière dont on s'en sert. Pour Matthew Verive, ce dicton ne pouvait pas mieux coller à sa situation. 

Remarqué par le rédacteur d’IGN, Joshua Yehl, Verive a participé à la compétition nord-américaine de Pokémon avec un deck composé de 60 cartes uniquement de format jumbo. 

La raison pour laquelle il a pu participer? Il n’y a rien qui dicte, dans le règlement officiel, de quelle taille les cartes du deck doivent être. 

Courtoisie Twitter/@immewnity

Courtoisie Twitter/@immewnity

Malgré la taille inusitée des cartes, Verive n’a malheureusement pas avancé très loin dans la compétition. Bien que le deck soit composé, entre autres, d’un Lance's Charizard, de quatre Pikachu, de six Snorlax, de huit Eternatus, de quatre Dubwool, de quelques Sobble, de Scorbunny et de Grookey, il ne comprenait aucune carte d’énergie ni de Trainer, car Pokémon n’en a jamais produit. Le joueur ne pouvait donc que jouer ses cartes, sans malheureusement être en mesure d’attaquer.

Selon Verive, les juges lui ont quand même permis de participer au tournoi. Verive a perdu son premier affrontement, puis son adversaire l’a laissé gagner son deuxième afin de forcer un troisième et dernier pour le plaisir de la chose. Il a finalement déclaré forfait pour être officiellement éliminé de la compétition. Il explique que, s'il n'avait pas abandonné, les juges l'auraient disqualifié de toute façon, car son deck comprenait des cartes marquées, donc reconnaissables de dos.

Après cette expérience, Verive a tenu quand même à avertir ceux qui seraient tentés de recréer l’expérience. Il a notamment mentionné à IGN que les règles risquaient d’être modifiées afin de clarifier la taille des cartes utilisables et d'éviter ce genre de moment cocasse. 


AUSSI SUR PÈSE SUR START   

s

s

s