«Succession» et «Ted Lasso» en tête de la course aux Emmys | Pèse sur start
/entertainment/tele

«Succession» et «Ted Lasso» en tête de la course aux Emmys

Image principale de l'article «Succession» et «Ted Lasso» en tête
HBO

La série «Succession» de HBO, qui suit les affres d’une puissante famille dont les membres complotent et s’entre-déchirent, est arrivée mardi en tête de la course aux Emmy Awards, équivalents des Oscars pour la télévision américaine, avec 25 nominations au total. 

Vainqueur en 2020, «Succession» affrontera notamment la série sud-coréenne «Squid Game», sombre et violente dénonciation des dérives du capitalisme qui est entrée dans l’histoire comme la première production dans une langue autre que l’anglais à concourir dans la catégorie phare des séries dramatiques.

AFP

La série Netflix la plus regardée à ce jour met en scène des centaines de personnages issus des franges les plus marginalisées de Corée du Sud, participant à des jeux d’enfants comme «un, deux, trois, soleil» pour remporter une énorme somme d’argent, au risque d’être tués.

La compétition s’annonce serrée en vue de la remise des trophées le 12 septembre avec des poids lourds confirmés comme «Stranger Things», «Ozark» et «Better Call Saul».

Après les restrictions sanitaires qui avaient contraint Hollywood à fermer ses plateaux de tournage durant la pandémie, les productions sont de retour à «un niveau historique» et l’Académie des Emmy Awards «a reçu un nombre record de candidatures cette saison», a déclaré son directeur, Frank Scherma.

Côté comédies, «Ted Lasso» (Apple TV+), vainqueur l’an dernier, part en pole position avec 20 nominations. La série mettant en scène un entraîneur de football américain parachuté dans une équipe de foot anglaise aura notamment face à elle «La Fabuleuse Mme Maisel» et «Barry». Il faudra aussi compter avec «Hacks» et «Only Murders in the Building» qui ont chacune reçu 17 nominations pour cette 74e édition.

AFP

Pour les mini-séries, c’est «The White Lotus» (HBO), satire de l’hypocrisie et de la superficialité chez les riches clients d’un hôtel de luxe d’Hawaï, qui sort du lot avec 20 nominations également, dont huit pour ses seuls comédiens.

Zendaya et Reese Witherspoon

L’acteur principal de «Squid Game», Lee Jung-jæ, est en lice dans la catégorie des séries dramatiques, aux côtés notamment des stars de «Succession», Brian Cox et Jeremy Strong.

Chez les actrices, la jeune Zendaya, coqueluche d’Hollywood depuis quelques années et déjà sacrée aux Emmys en 2020 pour «Euphoria», est de nouveau bien placée pour l’emporter, avec comme adversaires Jodie Comer et Sandra Oh («Killing Eve») ainsi que Reese Whitherspoon, plus chanceuse que sa co-vedette de «The Morning Show» Jennifer Aniston qui ne s’est pas qualifiée.

Zendaya

AFP

Zendaya

Autre déception, l’absence de Selena Gomez pour «Only Murders in the Building», série comique qui sera toutefois représentée par ses collègues masculins Steve Martin et Martin Short.

Parmi les vedettes snobées mardi, les observateurs de la politique hollywoodienne relevaient aussi l’absence dans la catégorie des mini-séries de Julia Roberts («Gaslit») et de Jessica Chastain («Scenes from a Marriage»), au profit d’actrices moins établies, telles Amanda Seyfried («The Dropout») et Julia Garner («Inventing Anna»).

Colin Firth («The Staircase»), Andrew Garfield («Under the Banner of Heaven»), Oscar Isaac («Scenes From a Marriage») et Michael Keaton («Dopesick») ont quant à eux passé le cap des nominations et s’affronteront le 12 septembre pour l’Emmy Award du meilleur acteur dans une mini-série.

Au total, c’est la chaîne HBO et sa plateforme de vidéo à la demande HBO Max qui gagnent aux points lors de cette séance de nominations, avec 130 candidats contre seulement 105 pour son grand concurrent Netflix.