Google: on a testé les Pixels Buds Pro et voici ce qu’on en pense [CRITIQUE] | Pèse sur start
/critiques

Google: on a testé les Pixels Buds Pro et voici ce qu’on en pense [CRITIQUE]

Image principale de l'article On a testé les Pixels Buds Pro de Google
Photo: Christine Lemus

Avec le Pixel 6A, Google vient tout juste de lancer les Pixels Buds Pro, la version premium de ses écouteurs boutons. N'ayant peur de rien, on a mis nos oreilles au défi et voici ce qu’on en pense. 

• À lire aussi: Essai du Breville Joule Oven Air Fryer Pro: assez bon pour remplacer un four?

• À lire aussi: Stray: une aventure féline renversante [Critique]

Pour vous mettre en contexte, j’ai toujours eu une réticence envers les écouteurs boutons. Pour faire une histoire courte, j’ai eu énormément d’otites dans ma jeunesse, et insérer des bouchons dans mes oreilles m’a toujours donné le tournis. 

Après avoir essayé plusieurs modèles, je me suis rendue à l’évidence que les écouteurs boutons n’étaient pas faits pour moi. J’ai quand même tenté l’expérience avec les Pixel Buds Pro, et j’ai été agréablement surprise de ne pas me sentir étourdie lors de mon test qui aura quand même duré quelques heures. 

Beau design

Les designs des appareils que Google présente depuis quelques années sont beaux physiquement. Les Pixel Buds Pro ne font pas exception à la règle et ils sont visuellement bien dessinés. 

Photo: Christine Lemus

Offerts en trois jolis choix de couleurs, les écouteurs ne sont pas pas laids dans les oreilles, et quand même discrets, même en jaune.

Bien sûr, ça reste deux morceaux de plastique qu’on s’enfonce dans les conduits auditifs. Les utilisateurs qui ont de petites oreilles et un canal étroit sentiront que les écouteurs tirent un peu sur cartilage. Malheureusement, après de longues séances de tests, j’avais les oreilles un peu endolories.

Bonne tenue

Je dois avouer un problème personnel que j’ai toujours eu avec les oreillettes et écouteurs internes: j’ai toujours eu de la misère à les faire tenir parce que j’ai les oreilles huileuses. Et je ne dois pas être la seule! 

Par chance, les Pixel Buds Pro viennent avec trois embouts de tailles différentes: petits, moyens (installés sur les écouteurs) et grands. Malgré le fait qu’ils soient un peu gros, une fois en place, les écouteurs ne bougent pas. Ils ont d’ailleurs été mis à l’épreuve lors d’une séance active d’entraînement au gym. 

Photo: Christine Lemus

Les Google Pixel Buds Pro répondent à la cote Ingress Protection (IP) X4 pour la résistance à l'eau. Cela signifie que, même si vous ne pouvez pas vous baigner avec eux, ils peuvent résister à une légère éclaboussure d'eau de tous les côtés, comme la sueur. Donc, ce sont d’excellents compagnons pour le gym ou la randonnée. 

Commandes touch un peu mélangeantes

Comme la plupart des casques sans fil, tels que les Sony WH-1000XM4, les Pixels Buds Pro ont la fonction d’arrêter ce qu’on écoute lorsqu’on retire un écouteur de l’oreille. Cette fonction est très pratique quand quelqu’un essaie de nous parler au milieu d’une chanson. 

Il est possible de contrôler les médias ou choisir de répondre au téléphone en touchant les oreillettes. Toutefois, les contrôles sont très sensibles et il peut arriver qu’en essayant de replacer un écouteur, on arrête notre chanson ou on monte le son par inadvertance. N’ayant pas l’habitude à porter ce genre d’écouteurs, j’ai eu à replacer les oreillettes souvent. 

Toutefois, il ne fait aucun doute que les commandes répondent bien lorsqu’elles sont activées et fonctionnent sur les deux oreillettes. Google a donc pensé à ses utilisateurs gauchers!

Capture d'écran Google

Son clair et suppression active du bruit

Dotés de la technologie de la ​​suppression active du bruit, les Pixel Buds Pro font un excellent travail à couper le son ambiant extérieur. Pour vous donner une idée, je travaille dans une pièce avec un air climatisé constamment en marche à côté de moi, et les écouteurs de Google coupent pratiquement la totalité du vrombissement de l’unité de fenêtre. 

Pour tester la clarté sonore, j’ai écouté des chansons tirées de plusieurs genres et je suis franchement étonnée par la précision sonore. Bien que les basses soient présentes, on arrive tout de même à entendre les sons plus discrets en arrière-plan.

Égaliseur juste correct

Je suis un peu surprise de voir que Google n’a implanté qu’un simple paramètre d’égalisation (EQ) pour les Pixel Buds Pro, activé par un simple clic. Celui-ci «améliore les fréquences des graves et des aigus à des niveaux de volume inférieurs», selon la description. 

Capture d'écran Google

«L’écouteuse» de musique électronique en moi est malheureusement déçue de ne pas pouvoir ajuster la basse à un niveau excessivement exagéré. Pour une gamme «pro», c’est dommage de ne pas retrouver plus d’options de personnalisation sonore.

Appels clairs

Dans des conditions idéales, les microphones transmettront très bien la voix. Toutefois, le vent peut affecter l’appel, mais c’est aussi le cas pour plusieurs modèles d’écouteurs sans fil.

Est-ce qu’ils valent leur prix?

Le boîtier de transport amélioré est doté d'une prise UBS-C et de la recharge sans fil, qui est une option plus que la bienvenue. Les écouteurs offrent également une autonomie de batterie supérieure à la moyenne par rapport à ses compétiteurs. 

Photo: Christine Lemus

Bien évidemment, pour quelqu’un qui travaille dans un environnement aussi bruyant qu’un centre d’appels ou un bureau ouvert, il bénéficiera de la suppression active de bruit. 

Avec la grande sélection d’écouteurs sur le marché, est-ce que ça vaut le coup de dépenser 260$ pour des Pixel Buds Pro? Si Google implante une façon de personnaliser votre expérience sonore avec un égaliseur décent, oui. C’est malheureusement la seule chose qui me retiendrait de les acheter. Google a tout de même confirmé à 9to5Google qu’un égaliseur graphique (EQ) sera implanté dans une mise à jour future. 

Pixel Buds Pro

Avec suppression active du bruit

*Les prix peuvent changer sans préavis.


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

s