Essai d’Android 13 : coups de cœur, rattrapage et lambinage | Pèse sur start
/critiques

Essai d’Android 13 : coups de cœur, rattrapage et lambinage

Les propriétaires de téléphones Pixel de Google peuvent profiter d’Android 13 dès maintenant.

Android 13 est une petite mise à jour, mais tout de même appréciée.
Capture d’écran : Maxime Johnson.

Android 13 est une petite mise à jour, mais tout de même appréciée.

Android 13 est peut-être une mise à jour modeste, mais plusieurs de ses nouveautés seront appréciées des utilisateurs. Certaines n’ont toutefois pas encore atteint leur plein potentiel, en partie à cause des développeurs qui tardent à en profiter.

Les coups de coeur

Disons-le tout de suite, aucune des nouveautés d’Android 13 ne mérite d’écrire à sa mère (vous devriez quand même lui écrire, remarquez, mais de grâce, trouvez un autre sujet de discussion).

Mes coups de cœur sont par conséquent assez petits.

J’apprécie par exemple le nouveau widget pour la musique qui s’affiche sur l’écran de déverrouillage. Celui-ci est à la fois joli, il permet de rapidement choisir la destination de la musique (écouteurs, haut-parleurs, etc.) et il permet de passer des baladodiffusions à la musique en un seul glissement de doigt. Est-ce que ça transforme Android? Pas vraiment, mais c’est tout de même le genre de chose que je vais utiliser tous les jours, et que je vais apprécier à chaque fois. 

Mon autre nouveauté préférée est l’application Portefeuille, qui remplace Google Pay (et qui a en fait été lancée un peu en avance, le mois dernier). L’appli devient un véritable portefeuille numérique, qui permet d’enregistrer dans son téléphone des cartes de crédit et de débit, des billets de transport, des comptes de fidélisation et, éventuellement, des cartes d’identité. 

Le nouveau Portefeuille (lancé avant Android 13) laisse présager de belles choses.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

Le nouveau Portefeuille (lancé avant Android 13) laisse présager de belles choses.

Google dépasse à mon avis Apple ici. L’importation automatique de cartes (comptes de compagnies aériennes ou d’hôtels, par exemple) à partir de Gmail est un bel ajout, tout comme les suggestions de comptes à ajouter en fonction de ce qui est populaire près de moi. Pour ajouter un compte de fidélisation, il suffit de numériser sa carte physique, ce qui est beaucoup plus simple qu’avec iOS. 

Je compte les jours d’ici à ce que je puisse laisser pour de bon mon portefeuille physique à la maison et ne sortir qu’avec mon téléphone. L’arrivée d’une application Portefeuille solide est une première étape vers cet objectif, et c’est ce que Google a accompli avec Android 13.

Le rattrapage

Les applications n’ont plus le droit d’envoyer des notifications par défaut sous Android 13.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

Les applications n’ont plus le droit d’envoyer des notifications par défaut sous Android 13.

C’est la même chose à chaque mise à jour de systèmes d’exploitation, mais plusieurs des nouveautés permettent en fait surtout de rattraper ce qui se fait ailleurs. Android 13 ne fait pas exception, et ce n’est pas une mauvaise chose (mieux vaut tard que jamais, comme dit l’adage). 

J’apprécie le fait qu’Android ne permette plus l’envoi de notifications par défaut, par exemple, comme c’est déjà le cas sur iOS. J’aimerais que la gestion des notifications aille encore plus loin, cela dit, pour empêcher par exemple Uber Eats de m’achaler avec ses 22 promotions par semaine, tout en permettant à l’appli de m’informer quand le livreur arrive à la porte et qu’il est temps d’enfiler des pantalons (pour la petite histoire, iOS offre un peu plus d’options, mais là aussi, le système pourrait s’améliorer). Mise à jour : mes excuses à Uber Eats, un lecteur me fait remarquer que l'appli permet de choisir avec beaucoup de précision quelles notifications on souhaite recevoir. Bref, ce que j'aimerais - mais je reconnais que c'est un défi technique important - c'est que les systèmes d'exploitation trouvent une façon d'imposer une telle granularité, même aux applis qui ne le font pas.

Parmi les autres rattrapages à surveiller, notons la possibilité de permettre aux applications de n’accéder qu’à certaines photos seulement, plutôt qu’à l’ensemble de votre médiathèque, et l’intégration de l’audio spatial, où les mouvements de la tête sont suivis pour donner l’impression que le son provient directement de l’écran. 

Google offre aussi une foule de nouvelles intégrations entre les téléphones Android, les tablettes Android et les ordinateurs Chromebook, un peu à l’image de ce qu’Apple fait avec l’iPhone, l’iPad et les Mac. Je n’ai toutefois pas eu l’occasion de les essayer (j’ai littéralement dépoussiéré un Chromebook pour faire le test, mais cette intégration n’est pas encore prête, et je n’ai pas de tablette Android à jour). Avec l’arrivée annoncée d’une nouvelle tablette Pixel à l’automne, cette intégration de l’écosystème Google sera toutefois certainement appréciée.

Le lambinage

Ce ne sont pas toutes les icônes qui s’adaptent au design de Material You.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

Ce ne sont pas toutes les icônes qui s’adaptent au design de Material You.

 

Malheureusement pour Google et ses utilisateurs, certaines nouveautés d’Android 13 ont officiellement été lancées, mais sont encore plus ou moins utiles, faute d’adoption par les développeurs lambineux. 

C’est une situation fréquente, qui arrive autant du côté d’iOS que d’Android, mais qui fait un peu plus mal cette fois, considérant le petit nombre de nouveautés. 

Deux des améliorations les plus souvent mises de l’avant par Google et par les publications spécialisées sont d’ailleurs pratiquement inutiles. 

C’est le cas de la possibilité de changer la langue des applications dans les paramètres. Le concept est excellent. Beaucoup de logiciels utilisent uniquement la langue par défaut du téléphone, ce qui peut être frustrant lorsque les traductions sont mauvaises ou incomplètes (une application de recettes qui n’affiche que la moitié des plats lorsqu’elle est en français, par exemple). 

Malheureusement, cette fonctionnalité est optionnelle, et doit être implémentée par les développeurs. Même si la procédure est simple, peu le font. Sur mon Pixel 6 Pro, seulement une application permet en ce moment de changer la langue (et elle est de Google). 

Même son de cloche pour la nouvelle possibilité d’adapter les icônes des applications pour qu’ils correspondent au couleur du thème du téléphone (l’une des nouveautés du design Material You, qui avait été lancé avec Android 12). Jusqu’ici, seules les icônes de Google pouvaient respecter ces couleurs. Aujourd’hui, elles le peuvent toutes. 

En théorie, du moins. Car en pratique, seulement Reddit et LinkedIn sur mon téléphone s’affichent de la sorte. Les icônes des autres applications, elles, continuent d’être en couleur. Android 13 n’a qu’une journée, cela dit, peut-être que la situation s’améliorera rapidement. Du moins, je l’espère. 

Comment installer Android 13 dès aujourd’hui?

En attendant la mise à jour automatique, vous pouvez installer Android 13 dès maintenant sur un téléphone Pixel.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

En attendant la mise à jour automatique, vous pouvez installer Android 13 dès maintenant sur un téléphone Pixel.

 

Android 13 est offert en théorie depuis lundi. En pratique, vous devrez toutefois attendre encore de quelques jours à quelques semaines pour recevoir une mise à jour automatique avec un téléphone Pixel de Google (Pixel 4 ou plus récents), ou de quelques semaines à quelques mois avec un appareil d’un autre fabricant. 

Vous pouvez toutefois l’installer dès maintenant sur un téléphone Pixel à l’aide de cet outil en ligne (sur Chrome seulement). Attention toutefois, vous devrez alors réinitialiser votre téléphone à ses valeurs d’usine et vous perdrez tout ce qui y était installé. Bref, à moins d’être un mordu, mieux vaut attendre un peu.   

Trop long; pas le temps de lire

On aime

  • Ce que permettra un jour Portefeuille.
  • Le nouveau widget audio. 
  • La possibilité de changer la langue des applications. 

On aime moins

  • Le fait que de nombreux développeurs tardent à adopter certaines nouveautés d’Android 13. 
  • Le fait qu’il soit encore difficile, en 2022, d’installer une nouvelle version d’Android à son lancement.