Twitch modifie ses politiques et bannit certains sites de jeux d’argent | Pèse sur start
/news

Twitch modifie ses politiques et bannit certains sites de jeux d’argent

Image principale de l'article Twitch bannit certains sites de jeux d’argent
Twitch/Adobe Stock

La plateforme Twitch a annoncé qu’elle mettra à jour ses politiques concernant les jeux d’argent à partir du 18 octobre.  

• À lire aussi: Jeux d’argent: un partenaire Twitch a arnaqué des fans et influenceurs d’au moins 200 000 $US

• À lire aussi: Le Québécois xQc dans la liste des créateurs de 2022 de Forbes

Reconnaissant que les derniers événements concernant Sliker ont ouvert le débat autour des jeux d’argent sur la plateforme, Twitch annonce un resserrement de ses règlements entourant le gambling à partir du mois prochain. 

«Nous ferons une mise à jour de la politique le 18 octobre pour interdire la diffusion en continu de sites de jeux qui incluent des machines à sous, des jeux de roulette ou de dés qui ne sont pas autorisés aux États-Unis ou dans d'autres juridictions qui offrent une protection suffisante des consommateurs», indique le communiqué. 

Ces sites incluront Stake, Rollbit, Duelbits et Roobet, entre autres. La compagnie ajoute qu’elle pourrait identifier d’autres sites et les ajouter à la liste dans le futur. Toutefois, la plateforme continuera la diffusion de sites axés sur les paris sportifs ou le poker. 

Bien que les nouvelles règles n'interdisent pas totalement les jeux d'argent, elles visent certains sites qui sont favorisés par les streamers ou qui commanditent des personnalités Twitch bien connues. Parmi ceux-ci, on retrouve des noms comme xQc ou Trainwreck, qui ont tous deux déclaré qu’ils gagnaient jusqu'à un million de dollars par mois pour présenter ces sites de jeux en direct.

Appel à l’interdiction des jeux d’argent sur Twitch 

L’action de Twitch arrive après des déclarations concernant un partenaire Twitch, Sliker, qui avait arnaqué des fans et d’autres streamers pour plus de 200 000 $, selon les estimations rapportées par Kotaku et The Verge

Dans une diffusion sur sa chaîne, Sliker a expliqué qu'il avait demandé à d'autres utilisateurs des prêts sans aucun moyen de les rembourser en raison de son énorme dette de jeu – une dette qu'il dit avoir accumulée après s'être lancé dans les paris sportifs de Counter-Strike: Global Offensive. La confession de Sliker arrive après que plusieurs streameurs aient publié sur Twitter et Twitch, au courant de la fin de semaine, des messages vocaux, des vidéos et des messages directs dans lesquels il demande d'emprunter de l'argent. 

Des créateurs de contenu populaires ont appelé la plateforme à interdire les jeux en ligne sur la plateforme. En direct, Pokimane, Mizkif et Devin Nash avaient également discuté d’un boycottage de la plateforme si elle n'agissait pas à propos des jeux d'argent, sous la forme d'une grève de contenu d'une semaine pendant la haute saison des publicités à Noël.


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s