Bruce Willis vend son image à une société de deepfake | Pèse sur start
/news

Bruce Willis vend son image à une société de deepfake

Image principale de l'article Il vend son image à une société de deepfake
Dennis Van Tine/starmaxinc.com/ImageCollect

Après avoir annoncé sa retraite en mars dernier pour des soucis de santé, Bruce Willis donne une chance à son visage de revenir à l'écran sans jamais apparaître sur le plateau. The Telegraph rapporte que l'acteur a signé un accord avec Deepcake pour permettre à la société de créer son «jumeau numérique» en utilisant le deepfake. 

• À lire aussi: Community aura finalement son film, tel que promis

• À lire aussi: Marvel: la série Armor Wars sur Disney+ sera désormais un film

Cette technologie permet à une personne de prendre l'apparence d'une autre et de se mouvoir et parler à l'écran sous les traits du sujet choisi. 

Un média qui peut être dangereux entre de mauvaises mains, puisqu'on peut ainsi faire dire n'importe quoi à n'importe qui dans n'importe quels contexte et situation et il est très difficile de différencier l'imposteur de l'original. 

En d'autres termes, l'accord conclu avec Bruce Willis permet à Deepcake de coller son apparence sur une autre image de manière à faire croire que l'acteur agit, parle ou bouge.

Dans une déclaration sur le site Web de l'entreprise, Bruce Willis a révélé qu'un deepfake de lui-même a déjà été utilisé sur un projet.

«J'ai aimé la précision avec laquelle mon personnage s'est révélé. C'est un mini-film dans mon genre habituel de comédie d'action. Pour moi, c'est une excellente occasion de remonter le temps. Avec l'avènement des technologies modernes, même lorsque je me trouvais sur un autre continent, j'ai pu communiquer, travailler et participer au tournage. C'est une expérience très nouvelle et intéressante, et je remercie toute notre équipe », a-t-il confié.

L’acteur de Die Hard s'est éloigné du métier d'acteur après avoir été diagnostiqué d'aphasie, ce qui entraîne des difficultés de compréhension du langage ou de la parole chez une personne. Une déclaration de sa famille publiée à l'époque expliquait que ce trouble avait «un impact sur ses capacités cognitives».


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

s

Sur le même sujet