Pokémon GO: un joueur de 75 ans risque la prison pour avoir battu un rival de gym | Pèse sur start
/news

Pokémon GO: un joueur de 75 ans risque la prison pour avoir battu un rival de gym

Image principale de l'article Il risque la prison pour avoir battu un rival
Montage The Pokémon Company/Adobe Stock

Quand le jeu devient trop sérieux! Cette semaine, un homme de 75 ans et son fils ont été reconnus coupables d'agression au troisième degré après qu'un combat pour un gym de Pokémon GO s'est transformé en bataille réelle. 

• À lire aussi: Ce nouveau Pokémon spectre volera votre cœur... et votre âme [VIDÉO]

• À lire aussi: Premières impressions Pokémon Écarlate et Pokémon Violet: les nouvelles couleurs de l’évolution

L’incident s’est produit en 2018 à Kirkwood Park, en banlieue de Saint-Louis, au Missouri. Selon le St. Louis Post-Dispatch, Robert Matteuzzi et son fils Angelo tentaient de conquérir un gym. 

Robert Matteuzzi et Angelo Matteuzzi

Courtoisie St. Louis County Prosecuting Attorney's Office

Robert Matteuzzi et Angelo Matteuzzi

La victime, qui porte le surnom dans le jeu de «Sammy the Bull», a rapporté qu’une dispute à l’endroit où se trouve le gym aurait éclaté entre lui et les deux Matteuzzi. Angelo aurait lancé des coups de poing, ce qui aurait mené ce dernier et la victime à tomber dans un lac avoisinant le gym Pokémon

Une vidéo fournie par les procureurs montre que Robert Matteuzzi s’est ensuite joint à la bataille. Le père et le fils auraient frappé la victime à plusieurs reprises et même tenté de le maintenir sous l’eau. 

La bagarre a finalement été interrompue par des passants. La victime s’en est sortie avec des écorchures au visage, une blessure oculaire traumatique, un bout de doigt cassé et un ongle détaché, selon les témoignages en cour. 

Les deux accusés ont soutenu qu’ils n’ont pas initié la bagarre. «Je ne voulais pas être dans l'eau», a déclaré le père, Robert Matteuzzi, au jury. Les procureurs lui ont toutefois rappelé qu’il a sauté de son plein gré dans l’eau. Il a finalement reconnu à la barre avoir tenu la tête de la victime sous l'eau. «Je voulais juste le tremper», a-t-il témoigné.

Alors que l'incident s'est produit en 2018, la peine recommandée par le jury a été annoncée le 26 octobre 2022. Les membres du jury ont recommandé trois jours de prison pour Robert, ainsi qu’une amende pour lui et son fils.

Malheureusement, l'histoire ne dit pas qui a finalement gagné le gym Pokémon GO. 


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

s