Allô Microsoft! On veut Pentiment sur mobile! | Pèse sur start
/video-games/mobile

Allô Microsoft! On veut Pentiment sur mobile!

Pentiment se démarque par son originalité, son souci du détail et sa lenteur. Pour notre chroniqueur Maxime Johnson, sa place est toutefois sur mobile.

Pentiment est offert dès aujourd’hui sur Xbox et PC.
Capture d’écran : Maxime Johnson

Pentiment est offert dès aujourd’hui sur Xbox et PC.

Pentiment n’est pas un jeu comme les autres. Le nouveau jeu d’Obsidian (The Outer Worlds, Fallout: New Vegas) lancé mardi sur Xbox Game Pass est un peu comme si Umberto Eco avait écrit le Nom de la rose, mais sous forme de Livre dont vous êtes le héros.

• À lire aussi: Notre rêve enfin réalisé: un chandail de Noël mettant en vedette Clippy

• À lire aussi: Lapin, Pentiment, Dune: Spice Wars: dix nouveaux jeux s'ajoutent à Xbox Game Pass

Ce jeu historique unique en son genre est une sorte d’enquête policière, avec des moines, des paysans, des artisans et des barons. C’est un jeu qui est avant tout textuel. Oui, les tableaux dessinés comme un ouvrage ancien sont superbes, mais Pentiment est surtout une longue succession de textes et de choix.

Après y avoir joué un peu au cours des derniers jours, force est de constater que le dernier titre d’Obsidian n’est pas un jeu pour tout le monde. Il faut avoir un certain intérêt pour l’histoire pour l’apprécier (surtout cette période au début de la Renaissance où le Moyen-âge est encore récent). Et il faut aimer les jeux lents, sans aucune action. 

s

Le rythme de Pentiment ne sera pas pour tout le monde. Capture vidéo : Maxime Johnson.

J’ai aimé jouer à Pentiment au cours des derniers jours. Je n’en ferai toutefois pas une critique complète, puisque je ne l’ai pas (encore) terminé. Ce n’est pas par manque d’intérêt que j’ai avancé lentement dans l’histoire, mais plutôt parce que j’avais toujours l’impression que ce n’était pas le bon moment pour poursuivre l’aventure. À 22h devant ma Xbox dans le salon, ce n’était tout simplement pas le genre de jeu auquel j’avais envie de jouer. 

J’aurais en fait envie de jouer à Pentiment aux mêmes moments et aux mêmes endroits que j’aime lire. Dans l’autobus, dans une salle d’attente, sur une terrasse quand il fait chaud, dans mon lit. 

Pentiment ne craint pas les sujets pointus.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

Pentiment ne craint pas les sujets pointus.

 

La solution est pourtant simple : avec ses contrôles simples et sa configuration requise minimale (sur PC, un ordinateur de milieu de gamme lancé il y a 10 ans est capable de faire fonctionner Pentiment), le jeu serait tout indiqué pour les téléphones. Oui, techniquement, on peut y jouer avec Xbox Game Pass en nuage, mais jouer sur un réseau mobile requiert beaucoup de données, et ce ne sont pas tous les abonnés du service qui sont dotés Xbox Game Pass Ultimate, nécessaire pour le jeu dans le nuage.

Et pourtant, aujourd’hui même, dans une longue entrevue avec The Verge, le dirigeant de Xbox Phil Spencer a reconnu à quel point la marque avait du retard dans le mobile, et à quel point celui-ci était essentiel pour une entreprise de jeu. 

En attendant l’acquisition d’Activision (en grande partie pour Candy Crush, Call of Duty : Mobile et Diablo mobile), Microsoft pourrait déjà commencer à s’imposer sur Android et iOS en offrant des titres originaux et haut de gamme qui font déjà partie de son catalogue et qui auraient leur place sur un écran de téléphone. 

Et Pentiment serait le jeu tout indiqué pour le faire en grand.