Les réseaux sociaux, la solution contre l’ennui? | Pèse sur start
/misc

Les réseaux sociaux, la solution contre l’ennui?

Image principale de l'article Les réseaux sociaux, la solution contre l’ennui?
Urupong - stock.adobe.com

Selon de nouvelles recherches de l’Université de Bath et du Trinity College de Dublin, se servir de Facebook et d’Instagram pour échapper à l’ennui superficiel peut nous empêcher de progresser vers l’état d’«ennui profond». Et c’est cet état d’ennui profond qui peut nous conduire à faire «plus d’activité créative et pleine de sens».

«Le problème que nous avons observé, c’est que les médias sociaux peuvent atténuer l’ennui superficiel, mais que la distraction prend du temps et de l’énergie, et peut empêcher les gens de progresser vers un état d’ennui profond, où ils pourraient découvrir de nouvelles passions», a expliqué le co-auteur de l’étude, le docteur Timothy Hill.

«Cette recherche nous a donné une fenêtre pour comprendre comment la culture et les appareils actifs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui promettent une abondance d’informations et de divertissements, peuvent résoudre notre ennui superficiel, mais nous empêchent en fait de trouver des choses plus significatives. Ceux qui s’engagent dans des "détox numériques" pourraient être sur la bonne voie», ajoute-t-il.

Pour l’étude, les chercheurs ont examiné les expériences de personnes qui ont été placées en congé ou qui ont été invitées à travailler à domicile pendant la pandémie de COVID-19.

À la lumière des résultats, le docteur Hill a souligné que l’ennui n’est pas nécessairement mauvais.

«L’ennui profond peut sembler un concept extrêmement négatif, mais en fait, il peut être extrêmement positif si les gens ont la possibilité de réfléchir et de se développer sans distraction, a-t-il ajouté. Nous devons reconnaître que la pandémie a été une expérience tragique, destructrice et dévorante pour des milliers de personnes moins fortunées, mais nous connaissons tous les histoires de ceux qui sont en confinement et qui ont trouvé de nouveaux passe-temps, carrières ou orientations dans la vie.»