James Cameron a coupé 10 minutes de bataille à l’arme à feu dans «Avatar: The Way of Water» | Pèse sur start
/entertainment/cinema

James Cameron a coupé 10 minutes de bataille à l’arme à feu dans «Avatar: The Way of Water»

Image principale de l'article James Cameron a coupé 10 minutes de fusillade
20th Century Studios

James Cameron a coupé plusieurs scènes de fusillade d’Avatar: The Way of Water, car il pensait que son film était trop violent.

La suite de l’épopée de 2009 Avatar approche le milliard de dollars de recettes au box-office mondial. Dans une récente interview pour Esquire Middle East, le réalisateur a avoué qu’il craignait pendant la phase de postproduction que son retour sur Pandora ne soit trop violent: «J’ai un peu perdu la foi pendant que nous tournions le film, a-t-il expliqué. C’était trop violent. Je voulais un équilibre entre la beauté, la révélation, l’aspect spirituel du film, et l’action, et je trouvais que tout était devenu un peu trop sombre. »

Après montage, le film a une durée de plus de trois heures, mais le cinéaste américain a révélé qu’il aurait été encore plus long s’il avait conservé certaines scènes. «En fait, j’ai coupé environ 10 minutes du film en me focalisant sur les fusillades, a ajouté le réalisateur de Titanic. Il faut qu’il y ait un conflit, bien sûr. La violence et l’action sont pareilles, selon la façon dont vous voyez les choses. C’est le dilemme de tout cinéaste d’action, et je suis connu comme tel.»

Cette décision représente un tournant majeur pour James Cameron, à qui l’on doit de nombreux thrillers remplis d’armes à feu comme les deux premiers Terminator, les films Aliens et True Lies.

«Je repense à certains films que j’ai faits, et je ne sais pas si je voudrais faire ces films aujourd’hui, a-t-il expliqué. Je ne sais pas si je voudrais fétichiser les armes à feu comme je l’ai fait dans plusieurs films Terminator, il y a plus de trente ans, dans notre monde actuel. Ce qui se passe avec les armes à feu dans notre société me retourne l’estomac.»