Fortnite: l'application sur iOS, macOS et Google Play sera désormais limitée aux 18 ans et plus | Pèse sur start
/news

Fortnite: l'application sur iOS, macOS et Google Play sera désormais limitée aux 18 ans et plus

Image principale de l'article Fortnite désormais limité aux 18 ans et plus
AFP

Mercredi, Epic Games a annoncé qu’à partir du 30 janvier, l’application Fortnite sur iOS, macOS et Google Play deviendra inaccessible aux joueurs mineurs. 

• À lire aussi: Protection des mineurs: Epic Games, l'éditeur de Fortnite, paiera 520 M $

• À lire aussi: Des comptes limités pour protéger les enfants sur Fortnite, Fall Guys et Rocket League

Bien que Fortnite ait été supprimé des boutiques iOS, macOS et Google Play en août 2020, le jeu est toujours jouable par les utilisateurs qui l'avaient déjà installé. L'application n’a toutefois pas reçu de mises à jour depuis la version 13.40. «Nous ne sommes pas en mesure de mettre à jour l'application sur ces plateformes compte tenu des restrictions d'Apple et de Google sur Fortnite», peut-on lire dans la publication Twitter.

En plus de devenir inaccessible aux joueurs âgés de moins de 18 ans, il ne sera plus possible de dépenser des V-Bucks, la monnaie du jeu, sur les applications dès le 30 janvier. «Nous voulons que toutes les versions de nos jeux utilisent la suite actuelle d'Epic Online Services, y compris les contrôles parentaux, les achats par défaut et les fonctionnalités de vérification parentale», a déclaré Epic Games. 

Epic n'a pas été en mesure de mettre à jour les versions natives iOS, macOS et Google Play du jeu, bloquées sur la version 13.40 de Fortnite depuis plus de deux ans. Ainsi, tous les changements qu’Epic a apportés à Fortnite depuis les deux dernières années n’ont jamais abouti sur ces versions. 

Des mesures déjà en place pour protéger les joueurs mineurs

On rappelle qu’en décembre, Epic Games a introduit les comptes limités. Ces derniers empêchent les enfants de dépenser de l’argent dans la boutique en jeu de Fortnite et d’utiliser le chat vocal sans le consentement d’un parent, entre autres. 

Quelques jours avant l’introduction des comptes limités, la compagnie avait été accusée de ne pas avoir assez protégé les joueurs mineurs. Des amendes avaient alors été données en lien avec les allégations de la FTC selon lesquelles Fortnite aurait violé la loi sur la confidentialité en ligne des enfants et aurait également incité les gens à effectuer des achats involontaires. De ce fait, Epic Games a accepté de verser 520 millions de dollars dans le cadre d'un accord avec l'Agence américaine de protection des consommateurs (FTC). 


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

s