D-Generation X intronisé au Temple de la Renommée de la WWE | Pèse sur start
/homepage

D-Generation X intronisé au Temple de la Renommée de la WWE

«Are you ready?» poum poum, ouiiiiiiiinnn! D-Generation X, le célèbre groupe de «lutteurs dégénérés», fera son retour le 6 avril pour son entrée officielle au Temple de la Renommée de la WWE.  

Tout d'abord un trio lancé en 1997, DX fait partie d’un moment déterminant dans l’histoire de la lutte populaire.

À l’époque, la guerre entre WWF et WCW faisait rage et la création d'une écurie d'anarchistes s'inscrivait dans ce moment charnière.

Rappelons que Kevin «Diesel» Nash et Razor Ramon - deux poids lourds de la WWF d'antan - venaient de quitter pour la ligue opposée et que Bret Hart s'est fait «trahir» par son propre employeur lors d'un match culte à Montréal (surnommé le «Montreal Screw Job» depuis).

L'arrivée de cette écurie de lutteurs anarchistes au sein de la WWF allait marquer à jamais le sport. Les fans récitent encore les citations mémorables de DX, même des années après la fin de DX.

Ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils soient enfin reconnus au sein du Temple de la Renommée. Triple H, Shawn Michaels, Chyna, Road Dogg, Billy Gunn et X-Pac y seront donc intronisés en tant que collectif.   

Chyna enfin reconnue  

Avec la montée de la lutte féminine, grâce aux interventions récentes de Stephanie McMahon, les fans poussaient énormément pour faire reconnaître Chyna comme une intronisée, malgré son départ controversé en 2001, sa carrière dans l’industrie de la pornographie et sa mort tragique en 2016.

La reconnaissance de son rôle comme pionnière de DX est un grand pas en avant pour elle, le volet féminin de la WWE ainsi que ses fans.

L’ajout des New Age Outlaws, Billy Gunn et Road Dogg, ainsi que X-Pac, a également du sens; ceux-ci ayant fait partie de la période la plus active de D-Generation X, lorsque Shawn Michaels a dû se retirer pour soigner des blessures.   

Finalement, celles et ceux qui ont vécu la fameuse Attitude Era des années 90 auront sûrement la chair de poule à l'écoute de ce succès souvenir...

 

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus