Nintendo demande de limiter les microtransactions dans ses jeux mobiles | Pèse sur start
/homepage

Nintendo demande de limiter les microtransactions dans ses jeux mobiles

Contrairement à quelques autres géants du milieu, Nintendo ne serait pas fan des microtransactions dans ses jeux mobiles, rapportent certains studios partenaires par le biais du Wall Street Journal.

De ce fait, des sources au sein de ces studios auraient confié avoir eu comme consigne de la part de Nintendo de limiter les microtransactions et les montants dépensés dans ses jeux mobiles. 

L’objectif? Tout simplement d’éviter aux joueurs de devoir payer trop pour pouvoir profiter des jeux mobiles de la firme japonaise. 

Selon un employé de Nintendo interrogé par le Wall Street Journal, l’entreprise voit ainsi ses jeux sur téléphones portables davantage comme une façon de promouvoir ses licences sur console plutôt qu’une simple occasion de se remplir les poches. 

Cette vision du jeu mobile ne plairait cependant pas tellement aux développeurs partenaires de Nintendo, comme CyberAgent ou DeNA. Un représentant de CyberAgent aurait d’ailleurs donné en exemple au journal économique que s’ils avaient été seuls en charge pour le jeu Dragalia Lost, ils auraient pu faire «beaucoup» plus d’argent. 

Cela n’empêche toutefois pas Nintendo de vouloir continuer d’élargir sa présence sur mobile. En ce sens, une nouvelle version portable de Mario Kart, intitulée Mario Kart Tour, verra le jour cet été sur iOS et Android, alors que des rumeurs enverraient possiblement Zelda, Link et Donkey Kong sur vos écrans de cellulaire éventuellement. 

D’ici là, on lève notre chapeau à Nintendo de prendre le parti des joueurs en ces temps sombres de microtransactions. Bien joué!

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus