Call of Duty: Infinity Ward s’attaquera plus intensément aux propos racistes dans Modern Warfare | Pèse sur start
/news

Call of Duty: Infinity Ward s’attaquera plus intensément aux propos racistes dans Modern Warfare

Call of Duty: Modern Warfare
Image courtoisie Activision

Call of Duty: Modern Warfare

Le studio derrière Call of Duty: Modern Warfare, Infinity Ward, a soutenu mercredi qu’il intensifiera ses efforts pour s’attaquer aux propos et noms d’utilisateur racistes qui se retrouvent, malgré lui, dans son titre en ligne.

• À lire aussi: Call of Duty: le lancement de la prochaine saison de Modern Warfare est retardé

• À lire aussi: Sony reporte l'événement PS5 du 4 juin, visiblement en raison de la situation aux États-Unis

«Il n’y a pas de place pour du contenu raciste dans notre jeu. Il s’agit d’un effort que nous avons commencé dès la sortie et nous devons faire un meilleur travail. Nous bannissons chaque jour des milliers de noms racistes et haineux. Mais nous savons que nous devons faire plus», a commenté le développeur sur Twitter.

Concrètement, Infinity Ward ajoutera donc des ressources supplémentaires à son équipe de modération pour mieux surveiller et identifier le contenu raciste, en plus d’intégrer des systèmes additionnels de dénonciation dans le jeu pour «augmenter le nombre de suspensions par heure».

De nouveaux filtres et davantage de restrictions sur les changements de nom d’utilisateur devraient également faire leur apparition sous peu dans Modern Warfare.

Dans le même ordre d’idées, le studio américain compte hausser le nombre de «bannissements permanents» afin d’expulser une fois pour toutes les récidivistes.

Rappelons qu’Infinity Ward et Activision ont pris la décision en début de semaine de reporter le lancement de la saison 4 de Call of Duty: Warfare et Warzone à une date ultérieure, dans la foulée des manifestations à la suite du décès tragique de George Floyd.

«En ce moment, c’est le temps que ceux qui parlent d’égalité, de justice et de changement se fassent voir et entendre. Nous nous tenons à vos côtés», avait-on alors pu lire dans une publication Twitter de Call of Duty.

À REGARDER 

s

Sur le même sujet