Nintendo Switch Online: les jeux de N64 maintenant accessibles... mais coulés par de nombreux problèmes | Pèse sur start
/news

Nintendo Switch Online: les jeux de N64 maintenant accessibles... mais coulés par de nombreux problèmes

Image principale de l'article Lancement problématique pour les jeux de N64
Image courtoisie Nintendo

Bonne et mauvaise nouvelle pour les fans nostalgiques de Nintendo: les jeux de Nintendo 64 sont désormais accessibles sur le service Nintendo Switch Online... mais ceux-ci seraient minés par de mauvaises performances, des problèmes sonores, de l’input lag et des contrôles mal configurés.

• À lire aussi: Nintendo Switch Online: voici combien il faudra payer pour les jeux de N64 et Genesis

• À lire aussi: Meilleurs jeux de Nintendo Switch: la sélection de Pèse sur start

Commençons par le positif. Depuis mardi soir, il est ainsi maintenant possible de s’abonner à l’«Ensemble additionnel» de Nintendo Switch Online. Celui-ci donne accès au service en ligne régulier de Nintendo, mais aussi à une sélection de jeux classiques de Nintendo 64 et de Sega Genesis, jouables sur la Switch, de même qu’à l’expansion Happy Home Paradise pour Animal Crossing: New Horizons.

L’abonnement premium, qui se détaille annuellement à 63,99 $ et 99,99 $ respectivement pour les plans individuel et familial, n’est pas donné, surtout si on le compare à la version de base de Nintendo Switch Online, qui coûte presque trois fois moins cher. À ce prix, on s’attend donc à ce que les fonctionnalités supplémentaires soient sans faille... ou presque!

Or, un nombre grandissant d’internautes se plaignent depuis quelques heures de nombreux problèmes de performance, tout particulièrement dans les jeux de Nintendo 64, dont l’émulation ne serait pas à la hauteur des attentes, et surtout pas des éditions originales.

Notamment, un fil de discussion sur ResetEra, qui compte plus de 700 messages au moment d’écrire ces lignes, détaillent les nombreuses embûches que rencontrent les joueurs qui tentent de replonger dans des classiques comme The Legend of Zelda: Ocarina of Time, Super Mario 64 ou Mario Kart 64.

Des usagers de Twitter ont également partagé sur le réseau social plusieurs exemples d'éléments qui clochaient dans l’émulation sur la Switch.

De l’input lag, des textures manquantes et des contrôles drôlement configurés

Au banc des accusés, on retrouverait dans différents jeux un délai plus ou moins important entre l’entrée d’une commande et la réaction du personnage à l’écran (input lag), rendant difficiles certains mouvements dans quelques titres.

Des soucis d’ordre visuel seraient aussi à signaler, notamment des problèmes de textures, sur l’eau et le brouillard.

Des délais dans les effets sonores et la fréquence d’images poseraient aussi problème, de même qu’une connexion parfois instable lors du jeu en ligne.

Au niveau de la configuration des contrôles, ce ne serait pas non plus idéal, avec certains choix étranges, comme d’inverser sur le Joy-Con les boutons A et B, ou de placer le bouton C du bas de la manette de la Nintendo 64 sur le bouton X de la Switch.

Des jeux iraient même jusqu’à signaler le manque de Controller Pack au lancement, comme celui-ci n’est visiblement pas émulé sur la Switch.

Bref, au prix payé, c’est très loin d’être idéal. Plusieurs joueurs sont donc, avec raison, en colère contre Nintendo d’avoir lancé le service sans au préalable s’assurer que l’émulation des titres proposés serait adéquate.

Sous les publications de Nintendo sur Twitter au sujet du nouveau service, notamment, ce n’est pas un très chic spectacle.

Est-ce que Nintendo va corriger le tir rapidement? Revoir le prix de son «Ensemble additionnel» à la baisse pour répondre à la grogne en attendant de trouver une solution? Ça reste à voir, surtout que ce n’est pas dans les traditions de Nintendo d’agir de la sorte.

C’est donc à suivre, mais, pour le moment, il vaut peut-être mieux attendre avant de replonger dans le catalogue de la Nintendo 64 sur la Switch...

À VOIR AUSSI

s

s

s

Sur le même sujet