Nos moments forts de 2021 | Pèse sur start
/news

Nos moments forts de 2021

Image principale de l'article Nos moments forts de 2021
Montage: Pèse sur Start

Qu'est-ce qui a été marquant en 2021? À part l'évident, mettons.

Il y a eu plein de belles séries ainsi que d'excellents films et jeux vidéo! On a demandé à nos collaborateurs de partager avec nous leurs moments forts de l'année, que ce soit en jeu vidéo, au cinéma ou à la télé! Voici ce qu'ils avaient à dire...

Kazzie Charbonneau  

Rain on Your Parade  

Unbound Creations

Je n'en ai pas vraiment parlé ici, mais j'ai adoré le jeu Rain on Your Parade du studio Unbound Creations. Vous y incarnez un nuage qui, un peu comme l'oie dans Untitled Goose Game, a pour objectif de faire suer le peuple avec de la pluie. 

Ce que j'ai adoré de Rain on Your Parade, c'est qu'il déborde d'amour pour l'univers du jeu vidéo. Il y a un niveau inspiré de Zelda avec un donjon, et un niveau de Metal Gear où le nuage doit être furtif. C'est si simple, mais si charmant. Allez l'essayer, il est sur la Game Pass!

It Takes Two  

Hazelight / Electronic Arts

Sans surprise, le jeu de l'année des Game Awards fut un moment fort de mon année. Je suis moi-même tannée de m'entendre en parler, mais c'est ça qu'on fait, quand on adore un jeu; on en parle à tout le monde! 

Totalement coop, It Takes Two raconte l'histoire d'un couple sur le bord du divorce qui devra traverser de nombreux mondes afin de retrouver sa fille. Et j'ai eu l'idée du siècle: y jouer à distance avec une date Tinder durant le confinement. J'ai adoré l'expérience, mais surtout, j'ai adoré la réaction de notre communauté. J'ai jamais reçu autant de commentaires de gens curieux de savoir la suite! 

Ratchet & Clank: Rift Apart  

Sony Interactive Entertainment / Insomniac Games

Le jeu Ratchet & Clank: Rift Apart est carrément un chef-d'œuvre pour la PS5. Il met en valeur tout ce qui nous a été vendu de la console et sa manette: peu de téléchargements, le retour haptique, les gâchettes adaptatives et des graphismes incroyables. Je crois sincèrement que c'est le jeu idéal pour la console, que vous soyez fan de la franchise ou pas.

Il se passe en une douzaine d'heures, mais on n'a pas la sensation d'un jeu court avec le nombre de hordes qui s'attaquent à nous. Y'a pas un moment dull dans ce jeu!


Raphaël Lavoie   

La Xbox Game Pass
  

Le jeu Sable

Raw Fury / Shedworks

Le jeu Sable

Oui, la Xbox Game Pass existe depuis plus de quatre ans, mais j’ai l’impression que le service est réellement devenu un indispensable en 2021. À mes yeux, du moins!

Alors que l’offre de nouveaux jeux sur la Xbox Series X/S ne semblait pas si alléchante que ça en début d’année, Microsoft a donné un réel «coup de barre» il y a quelques mois, annonçant plusieurs titres de qualité pour le système... qui se sont ajoutés par le fait même à la Game Pass en 2021. Halo Infinite, Psychonauts 2 (on en reparlera d’ailleurs dans quelques instants), Forza Horizon 5, Hades, Microsoft Flight Simulator, Sable et j’en passe plusieurs: tout ça, c’est arrivé cette année sur le service. Hallucinant!

Ainsi, si on considère le prix relativement abordable, les nouveautés de qualité et l’ajout constant de jeux à la Game Pass, les raisons ne manquent plus de s’abonner au service du géant américain. Et, chose certaine, elles ne manqueront pas de s’accumuler au fil des prochaines années.

La fournée exceptionnelle de jeux indépendants   

L’année 2021 n’a pas été douce pour les jeux AAA et autres superproductions vidéoludiques. Entre reports (il y en a eu tellement) et lancements qui ont déçu les fans (on n’a qu’à penser à Battlefield 2042 ou encore à la version remastérisée de la trilogie classique de GTA), les embûches ont été nombreuses pour les éditeurs et les studios majeurs.

Cependant, vous savez ce que tout ce brouhaha a permis? De porter encore plus notre attention en 2021 sur l’exceptionnelle collection de jeux indépendants qui ont atterri sur nos consoles et PC au cours des derniers mois. C’est moi ou on dirait que tous ces titres indie sont de plus en plus accessibles et, surtout, d’une qualité qui n’a plus rien à envier aux grands joueurs de l’industrie? Ça se voit notamment ici au Québec, avec des œuvres inoubliables qui sont conçues avec amour, chez nous.

J’en conviens, c’est un mouvement qui prend de l’ampleur depuis plusieurs années, mais, en 2021, je crois que l’on peut dire que les jeux indépendants ont réellement volé la vedette. Et tant mieux!

Psychonauts 2  

Xbox Game Studios / Double Fine

Plus grand, plus léché et plus accessible que son prédécesseur, Psychonauts 2 est un jeu d’aventure et de plateformes triomphal et lumineux, qui vous fera rire, crier et, parfois, verser quelques larmes. Peu de titres explorent la question de la santé mentale avec autant d’humour et de franchise que le titre de Double Fine et c’est tout en son honneur.

Vous y incarnez Raz, un jeune acrobate qui s’entraîne pour devenir un psychonaute, un agent membre d’une organisation secrète qui règle des conflits... en s’infiltrant dans le cerveau des gens. C’est drôle, éclaté et, bien franchement, l’expérience fait réfléchir plus d’une fois.

Mon jeu de l’année 2021? Sans aucun doute. Je suis tombé sous le charme... et je mets au défi quiconque de ne pas aimer l’aventure de Raz et de ses complices.


Christine Lemus   

Avoir mis la main sur une PS5   

Sony PlayStation

Six mois après la sortie de la PlayStation 5, on a réussi à mettre la main sur la console tant convoitée de la façon la plus «plate» et facile. On n’a pas eu à faire trois heures de route comme mon collègue Raphaël (qui l’avait fait dans le cadre d’un reportage), je n’ai pas eu à téléphoner partout pour savoir s’il y en avait, ni même à me réveiller au milieu de la nuit pour en commander une. On est tout simplement entrés dans GameStop et nous avons demandé s’il y en avait. La réalité est qu’on peut enfin faire un pied de nez aux scalpers qui sont visiblement maintenant coincés avec des consoles neuves sans personne pour leur acheter. Avec un peu de patience, il est possible d’obtenir une console en quelques jours. Fini l’attente et les larmes de déception.


Tout ce qui a été annoncé sur Elden Ring  

FromSoftware Inc./ BANDAI NAMCO

Disons-nous les vraies affaires: avant d’être chroniqueurs, on est des gamers. Et même si dans le cadre de notre travail, on se doit d'être le plus neutre possible, ça nous arrive de sauter de joie en voyant des annonces de nouveaux jeux à venir. Geoff Keighley était tout sauf neutre lorsqu’il a présenté la bande-annonce d'Elden Ring. Il était aussi excité qu’un enfant fier d’avoir obtenu 100% à sa dictée. Et il y a de quoi l’être! Le jeu de FromSoftware est attendu par une communauté gigantesque qui a soif de plus de contenu venant de ce studio. Elden Ring promet quelque chose de gros, quelque chose d’épique, qui risque fort de changer la façon d’approcher des jeux «soulsborne».

Marvel's Guardians of the Galaxy  

Eidos-Montréal / Square Enix

Eidos-Montréal a sorti un bijou en octobre dernier, et ma lune de miel n’est pas encore terminée avec ce jeu. Marvel’s Guardians of the Galaxy est un jeu qui mérite l’attention de tous. C’est accrocheur, c’est divertissant; c’est tout ce qu’un jeu doit être. Je ne me gênerai jamais de célébrer une création produite par le talent d’ici. Notre talent au Québec est unique et de très haut calibre. Marvel a reconnu la qualité du travail d’ici en confiant le projet à une équipe québécoise et le résultat en dit long. Je ne peux que recommander encore et encore Marvel’s Guardians of the Galaxy à quiconque a envie de passer du bon temps devant un jeu. Un tour sur notre critique du jeu vous convaincra certainement.


Maxime Johnson  

Quand Paul McCartney compose Get Back dans la série Get Back  

Il n’y a peut-être pas d’anneau qui rend invisible dans Get Back de Peter Jackson, mais il y a quand même autant de magie dans cette série de Disney+ que dans Lord of the Rings. J’exagère un peu, mais à peine. C’est particulièrement vrai pendant le premier épisode, quand les Beatles trouvent que leur futur album manque de chansons et que Paul McCartney invente Get Back en attendant John Lennon. Pendant cet extrait de deux minutes, Paul semble en pleine communion avec on ne sait qui alors qu’il gratte une succession d’accords sur sa guitare recroquevillé sur lui-même et qu'il fredonne des mélodies, jusqu’au moment de trouver la bonne. Quand John arrive enfin, le cœur de la pièce telle qu’on la connaît aujourd’hui est composé. C’est peut-être le moment télévisuel qui m’a le plus donné la chair de poule à ce jour. 

Quand j’ai fondé ma première ville dans Humankind  

AMPLITUDE Studios / SEGA

Un de mes grands plaisirs dans les jeux vidéo est de débuter une partie de Civilization (le milieu et la fin du jeu m’intéressent moins). Humankind, qui s’inspire fortement de la célèbre série de Sid Meier, améliore avec brio cette partie du jeu. J’ai tellement aimé l’expérience que je me suis ensuite lancé dans des jeux de stratégie pour le reste de l’année, dévorant notamment Age of Empires IV et Evil Genius 2: World Domination (pour ceux qui se cherchent de quoi à faire pendant le temps des Fêtes, les trois titres sont offerts avec Xbox Game Pass pour PC).

Quand Jessica Atreides utilise la voix de commandement dans Dune  

On parle beaucoup – avec raison – des qualités esthétiques de l’œuvre de Denis Villeneuve. Mais comme il l’a prouvé à plusieurs reprises (on n’a qu’à penser à Arrival), le réalisateur maîtrise aussi les ambiances sonores. L’un des moments qui m’a le plus marqué dans Dune est d’ailleurs quand Lady Jessica utilise la voix pour la première fois. L’effet est magistral, et rend toute la scène encore plus percutante (et nous fait d’ailleurs un peu regretter que Dune raconte l’histoire de Paul Atreides, et non celle de sa mère). 


Kiwi  

Wandavision (Disney+)         

Première des séries de la phase 4 de l’Univers cinématique de Marvel à être diffusée sur la plateforme Disney+, Wandavision déchiffre au cours de neuf épisodes l’esprit cryptique de Wanda Maximoff, l’Avenger dotée de pouvoirs de sorcellerie. 

L’action s’installe trois semaines après que les évènements encourus dans Avengers: Endgame ont pris fin. Wanda et l’élu de son cœur, Vision, se sont installés dans l’intime communauté de Westview, un petit village américain de toute apparence chaleureux et convivial dans lequel on témoigne de l’évolution de la vie du «super-couple» au travers de rencontres et d’incidents plus ou moins banals. 

On se rend toutefois compte rapidement qu’encore une fois, lorsque Wanda est dans les environs, les apparences sont souvent trompeuses. Beaucoup d’humour, d’amour et aussi une belle dose de nostalgie télévisuelle vous attendent dès le premier épisode.

Midnight Mass (Netflix)         

Courtoisie Netflix

Imaginez avoir grandi dans une petite communauté serrée, à l’écart du bruit et du débit de vie endiablé des grands centres urbains pour que finalement, vous ayez à vous greffer à ce rythme de vie infernal. 

Et si un évènement majeur venait à nouveau mêler les cartes et que vous deviez retourner vivre loin de tout ce chaos, reprendre la vie où vous l’aviez laissée, au domicile familial? C’est ce que Riley Flynn a subi comme sort. Le même jour où ce dernier débarque du traversier et remet à nouveau ses semelles sur les graviers de Crockett Island, un jeune prêtre charismatique fait aussi son arrivée dans le petit village insulaire avec la mission de restaurer la foi que semble avoir perdu la majorité de ses habitants. 

Les citoyens, autrefois solidaires et amicaux, sont désormais séparés et réservés, mais l’arrivée du Père Paul Hill viendra resserrer les mailles de la communauté grâce à de mystérieux évènements. Mike Flanagan (The Haunting of Hill House, The Haunting of Bly Manor) est (encore une fois!) aux commandes d’une série captivante qui est assurée de vous laisser complètement abasourdi.

Nine Perfect Strangers (Prime Vidéo)         

À une époque où toutes et tous rêvent de trouver le médicament idéal, la thérapie parfaite, ou le traitement exact aux bobos physiques et mentaux de notre vie récente, beaucoup de charlatans et de pseudo-spécialistes tentent de tirer profit du malheur des faibles pour s’enrichir à coups de mensonges et de fausses promesses. 

Et si une thérapie avait l’air si parfaite qu’il était déraisonnable d’y croire? Si on vous garantissait que votre esprit et votre conscience pouvaient enfin se débarrasser des pires de vos nuages noirs et de vos squelettes, seriez-vous tentés? 

Neuf personnes, toutes étrangères, se sont résolues à combattre le désespoir et à s’accrocher à une dernière tentative d’en finir avec leurs démons et de guérir une fois pour toutes. La Maison Tranquillium est un centre de santé et de bien-être qui a fait cette immense promesse aux neuf étrangers de la série. Sous la direction de l’hôtesse Masha, des aidants porteront assistance aux pensionnaires en les guidant tout au long de leur séjour spirituel. Vous vivrez un superbe voyage parfois psychédélique, parfois émotionnel où évidemment, tout ne se passera pas comme prévu. On s’attache rapidement aux personnages et le jeu des acteurs (dont la sublime Nicole Kidman) est absolument parfait.