Pokémon Legends: 6 choses qu’on aime ou qu’on aimerait changer d'Arceus | Pèse sur start
/critiques

Pokémon Legends: 6 choses qu’on aime ou qu’on aimerait changer d'Arceus

Critique de Pokémon Legends: Arceus.

Image principale de l'article 6 choses qu’on aime ou qu’on aimerait changer
Capture d'écran Nintendo Switch

Pokémon Legends: Arceus nous a fait vivre des montagnes russes d’émotions depuis sa sortie. Après avoir enregistré plus de 40 heures, est-ce que le jeu a réussi à charmer une fan de longue date? C’est ce qu’on va découvrir ensemble.

• À lire aussi: Pokémon Legends: Arceus s’est vendu à 6,5 millions d’exemplaires en à peine une semaine

• À lire aussi: La Switch dépasse maintenant la Wii au palmarès des consoles les plus vendues de Nintendo

Annoncé à l’occasion du 25e anniversaire de Pokémon, le 27 février 2021, Pokémon Legends: Arceus semblait être LE jeu que les joueurs attendaient depuis des années. Après la sortie de Pokémon Sword/Shield, la barre était haute! Les fans avaient goûté à la liberté des Wild Areas et en demandaient plus. 

Ça ne date pas d’hier que les joueurs demandent d’avoir un Pokémon avec un monde ouvert. C’est pourquoi beaucoup se sont réjouis de l’annonce de Pokémon Legends: Arceus et ont rapidement embarqué dans l'engouement, moi y compris. 

Avec des crampes dans les mains et des cernes sous les yeux, j’ai finalement pu éclaircir mon opinion sur le jeu. Bien que j’aie quelques coups de cœur, j’ai malheureusement des coups de gueule à partager.

Les graphismes  

On va immédiatement arracher le pansement qui nous démange depuis le début et se dire les vraies affaires: le jeu est laid. 

Même si j’ai testé le jeu sur ma télévision 4K, la qualité des textures, les éclairages et les mouvements des personnages laissent à désirer. Ce n’est pas le genre de premières impressions qu’on désire d’un jeu Pokémon.

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

Pourtant, la barre était haute! On ne peut pas s’empêcher de penser à The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Sorti en même temps que la console en 2017, le jeu de Nintendo reste l’un des plus beaux jeux sur la Switch.

Alors comment peut-on trouver acceptable qu’une franchise aussi importante que Pokémon livre des graphismes qui laissent tant à désirer ? On ne peut malheureusement pas ignorer cet aspect technique pour un jeu à ce prix.

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

Le gameplay  

On pourrait penser qu’après une aussi grande déception face aux graphismes, on ait abandonné le jeu. Pourtant, comme je l’ai mentionné un peu plus tôt, j’ai enregistré plus de 40 heures de jeu! Et ce n’est pas pour rien. Pokémon Legends: Arceus est envoûtant. 

Du contenu, il n’en manque pas. En plus des missions principales, il y a une tonne de quêtes secondaires à compléter. Au total, ce sont 94 quêtes qu’on aura à faire. Et pour la première fois, le Pokédex prend une place centrale dans le jeu. 

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

En tant que membre du Corps des Chercheurs, votre mission est d’en apprendre plus sur l’origine des Pokémon. Et c’est en les attrapant, en les combattant, en les faisant évoluer et plus encore que vous ferez avancer la recherche. Bref, des heures de plaisir qui occupent la majorité de votre partie, et qui seront nécessaires pour acquérir les rangs requis pour entraîner des Pokémon de niveaux plus élevés.

Si vous êtes facilement distrait, je vous conseille de vous fixer des buts lors de vos excursions, car il est très facile de dévier de son plan initial et de finir par faire autre chose.

J’ai aussi remarqué qu’entraîner les Pokémon demande beaucoup de temps. Le grinding a une place importante dans la façon de jouer, ce qui plaira certainement aux fans des RPG de l’époque.

La musique  

Quand on parle de Pokémon, on ne peut pas passer à côté de la musique. Les érudits de la franchise sont capables de deviner à quel jeu la musique appartient et on s’étonne nous-mêmes à fredonner les chansons du Pokémon Center, des combats ou même de certaines villes. 

On peut dire que la musique de Pokémon Sword/Shield était recherchée et agréable, mais celle de Legends: Arceus est tout sauf enivrante. 

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

Les mélodies qu’on y entend n’ont aucun lien entre elles, ne sont pas mémorables et sonnent presque comme si on se promenait dans un centre commercial coincé dans les années 80. On dirait qu’elle n’a pas du tout été recherchée, presque mise là par nécessité. 

Ça sonne vieux et à part une ou deux mélodies, elle n’a pas de lien avec l’histoire et l’époque. Dans un jeu où l’exploration est l’élément central, la musique qui nous accompagne est importante. Dans Legends Arceus, on a malheureusement raté son coup.

La faune très variée  

C'est toujours amusant de découvrir, ou redécouvrir, la faune qui habite dans les jeux Pokémon. Le sentiment de croiser son Pokémon préféré, de l’attraper et de le mettre dans son équipe fait toujours aussi plaisir. 

Le choix de pouvoir user de stratégies différentes, par exemple en se cachant dans l’herbe haute, fait de la chasse aux Pokémon une activité agréable. L’ajout des Pokémon Alpha (plus haut niveau et plus fort) est une excellente idée et offre un défi de plus lors de ses excursions. Ça change le style de jeu et c’est rafraîchissant.

Un monde plutôt vide et semblable  

Bien que la variété faunique soit au rendez-vous, le monde dans lequel elle vit est plutôt vide de végétation et d’autres éléments climatiques. On y trouve des arbres ici et là et des herbes hautes parsemées, mais rien n’est à se jeter par terre. Le jeu aurait gagné à mieux intégrer la diversité climatique des régions et la faune qui y habite.  

Capture d'écran fait sur Nintendo Switch

À qui s’adresse vraiment le jeu?  

À chaque sortie de jeu, on devine un peu à quel public il s’adresse. Par exemple, Pokémon Let’s Go Eevee/Pikachu était un excellent jeu d’introduction à la franchise pour les plus jeunes. Tandis que Pokémon Sword/Shield s’adressait plutôt à un public plus vieux et avec plus d’expérience. Dans le cas de Pokémon Legends: Arceus, c’est difficile de définir à qui il s’adresse.  

L’histoire est racontée de façon un peu décousue, voire enfantine. Les personnages ne sont pas mémorables et n'ont pas vraiment de personnalité qu’on aime ou déteste. 

Toutefois, le style de jeu est intéressant et possède quand même un niveau de difficulté supérieur à Sword/Shield. Il y a beaucoup d'éléments dont il faut se rappeler pendant nos excursions, et ces dernières demandent énormément de temps et de dévouement. Alors à qui le jeu s’adresse-t-il? Sans définir de tranche d’âge, je crois que Legends: Arceus séduira le joueur qui est prêt à investir beaucoup de temps et d'énergie dans ses Pokémon. 

En conclusion  

Avec autant de commentaires négatifs ou d’incertitude, on pourrait penser que ce n’est pas un jeu qu’on recommanderait. Et pourtant, après plus de 40 heures (et encore une vingtaine à venir), ça serait vous mentir de dire que Pokémon Legends: Arceus n’est pas un jeu amusant.

Le gameplay sauve le jeu de tous ses défauts, et on note vraiment que le studio a voulu offrir un jeu innovateur qui sort des recettes auxquelles Game Freak nous a habituées. 

À un certain moment, on se retrouve tellement ensorcelé par le jeu qu’on en oublie la laideur des graphismes, l’histoire sans profondeur et la musique plutôt bof. On finit par passer par-dessus ces défauts et on apprend à l’aimer tel qu’il est. Certes, ces fautes n’ont pas leur place dans un jeu provenant d’une franchise aussi importante que Pokémon. Mais au final, on finit par les pardonner et on s’y perd pendant des heures.


AUSSI SUR PÈSE SUR START   

s

s

s

Sur le même sujet