CD Projekt victime d’une cyberattaque, le code source de Cyberpunk 2077 et The Witcher 3 dérobé | Pèse sur start
/news

CD Projekt victime d’une cyberattaque, le code source de Cyberpunk 2077 et The Witcher 3 dérobé

Image principale de l'article CD Projekt victime d’une cyberattaque
Photo AFP

Rien ne va plus chez CD Projekt. Après un lancement laborieux pour Cyberpunk 2077, le studio a annoncé mardi matin avoir été victime d’une importante cyberattaque.

• À lire aussi: Cyberpunk 2077: le cofondateur de CD Projekt s’excuse publiquement et précise l’avenir du jeu [VIDÉO]

• À lire aussi: Cyberpunk 2077: le mod qui permettait d’avoir du sexe avec Keanu Reeves est retiré par CD Projekt Red

«Une entité non identifiée a obtenu un accès non autorisé à notre réseau interne, a collecté certaines données appartenant à CD Projekt et a laissé une lettre de rançon, dont nous avons dévoilé le contenu au public», peut-on lire dans un communiqué publié sur Twitter. 

Dans la note laissée à l’entreprise, les pirates mentionnent avoir dérobé des exemplaires «complets» du code source des jeux Cyberpunk 2077, The Witcher 3, Gwent, et d’une autre version «inédite» de Witcher 3. Le groupe affirme également avoir en sa possession l’ensemble des documents comptables, administratifs, légaux, de ressources humaines et de relations avec les investisseurs de CD Projekt.

Lors de la cyberattaque, certains serveurs de la compagnie polonaise ont aussi été cryptés, mais les données s’y trouvant pourront être récupérées grâce à des sauvegardes. 

À la fin de leur missive, les pirates demandent à CD Projekt de les contacter afin d’en venir à une entente, sans quoi les codes sources seront «vendus ou distribués en ligne» et les documents, envoyés à des sources journalistiques.

«Votre image publique sera encore plus détruite», menacent les individus, ajoutant que le public verrait la façon «merdique» dont fonctionne l’entreprise et que les investisseurs perdraient confiance dans la compagnie.

CD Projekt n’entend toutefois pas négocier avec les responsables de l’attaque. En plus d’avoir contacté les forces de l’ordre, le studio dit parler avec ses partenaires afin «d’atténuer les conséquences» d’une potentielle fuite de données sur le web.

Toutefois, l’entreprise affirme qu’à sa connaissance, les informations personnelles des joueurs et des utilisateurs de ses plateformes n’auraient pas été compromises.

Suivez-nous sur Twitch!

s