Essai des écouteurs sans fil Huawei FreeBuds 4i: pourquoi payer plus? | Pèse sur start
/critiques

Essai des écouteurs sans fil Huawei FreeBuds 4i: pourquoi payer plus?

Les écouteurs boutons sans fil FreeBuds 4i de Huawei
Photo Maxime Johnson

Les écouteurs boutons sans fil FreeBuds 4i de Huawei

Il n’est pas nécessaire de réinventer la roue pour lancer de bons écouteurs boutons: une qualité honnête, pour la moitié du prix, est aussi un excellent argument de vente.

• À lire aussi: Essai AirPods Max: un casque pas comme les autres

Je ne le cacherai pas, j’étais un peu sceptique lorsque j’ai essayé pour la première fois les nouveaux FreeBuds 4i, lancés au début du mois par Huawei. Jusqu’ici, mes expériences avec des écouteurs boutons sans fils abordables avaient toujours été décevantes. Le résultat était parfois correct, mais il y avait toujours au moins un élément qui clochait, que ce soit l’absence de réduction du bruit, une autonomie insuffisante, un mauvais design ou une qualité moyenne. 

Les FreeBuds 4i changent la donne. À 140$, ceux-ci offrent la qualité et des caractéristiques similaires à celles d’appareils vendus de 200$ à 330$, et on n’a presque pas l’impression de faire de compromis. 

Ce que j’aime

Notre chroniqueur Maxime Johnson avec les FreeBuds 4i

Photo Emilie Laperrière

Notre chroniqueur Maxime Johnson avec les FreeBuds 4i

Le prix est évidemment la principale force des FreeBuds 4i, mais ce n’est pas la seule. Leur technologie d’annulation du bruit est en effet digne des meilleurs appareils sur le marché pour des écouteurs sans fil du genre. Je n’ai pas essayé dans toutes les conditions (en avion, par exemple), mais pour les sons communs à la maison (ventilateur, ordinateur, aspirateur), le résultat est étonnant, et même aussi bon que les AirPods Pro. 

Leur qualité sonore est aussi excellente, tout particulièrement les fréquences moyennes, ce qui en fait de bons écouteurs pour les baladodiffusions et les vidéoconférences. Les graves atteignent de leur côté la note de passage. J’ai essayé à peu près tous les styles de musique au cours des dernières semaines avec les FreeBuds 4i, et ma conclusion est toujours la même: je ne suis jamais jeté par terre, mais je n’ai jamais envie d’aller voir ailleurs non plus. Un ami est resté des années avec son ex pour moins que ça. 

L’autonomie annoncée de 10 heures est l’une des plus élevées dans la catégorie. Même si elle m’a semblé pas mal plus courte en pratique, elle est quand même excellente. Les appareils sont aussi confortables et tiennent bien en place dans l’oreille.

Ce que j’aime moins

Le boitier des FreeBuds 4i est plus épais que celui des AirPods Pro.

Photo Maxime Johnson

Le boitier des FreeBuds 4i est plus épais que celui des AirPods Pro.

Je n’ai en fait qu’un seul grief contre les FreeBuds 4i: leur boitier est trop gros. Sa largeur et sa hauteur sont bonnes, mais il est trop épais, à 27,5 mm. La différence n’est pas énorme en théorie par rapport au boitier des AirPods Pro, à 21,7 mm, mais elle est suffisante pour qu’on la ressente dans sa poche. Une chance que les skinny jeans sont passés de mode.  

J’ai aussi été peu impressionné par le logiciel Huawei AI Life. Son fonctionnement est capricieux, et il ne semble jamais capable de trouver les écouteurs. Heureusement, AI Life est requis pour mettre à jour les écouteurs, mais pas pour les utiliser. 

À qui ça s’adresse?

Les FreeBuds 4i offrent un excellent rapport qualité-prix, estime notre chroniqueur.

Photo Maxime Johnson

Les FreeBuds 4i offrent un excellent rapport qualité-prix, estime notre chroniqueur.

J’ai l’habitude de recommander les AirPods (ou AirPods Pro, selon le budget et les besoins) lorsqu’un utilisateur d’Apple me demande quels écouteurs acheter. Leur intégration dans les écosystèmes macOS et iOS, qui permet par exemple de passer facilement de son iPad à l’Apple TV, ou de son ordinateur à son téléphone, vaut à elle seule leur prix plus élevé. 

Ce n’est toutefois pas tout le monde qui possède des appareils de la marque à la pomme. Pour les propriétaires de téléphones Android, les nouveaux écouteurs de Huawei offrent tout ce qu’un utilisateur risque de rechercher, à une fraction du prix de ses concurrents. Vous pouvez évidemment trouver des marques génériques moins chères, mais vous n’aurez alors ni l’autonomie, ni la qualité, ni l’isolation sonore des FreeBuds 4i. 

C’est désormais le modèle que je vais recommander dans la plupart des cas lorsqu’un utilisateur Android me demandera quels écouteurs boutons acheter. 

Les écouteurs FreeBuds 4i ont été fournis par Huawei Canada pour ce test.

À VOIR AUSSI

s

s

Sur le même sujet