À l’aide! J’ai trouvé le jeu mobile le plus bizarre sur Android | Pèse sur start
/critiques

À l’aide! J’ai trouvé le jeu mobile le plus bizarre sur Android

Le marché des jeux mobiles me fascine. On retrouve un peu de tout sur l’App Store et le Play Store: des jeux populaires tels que Clash of Clans ou Among Us, ainsi que des jeux parfois un peu louches remplis de publicités. Mais je crois enfin avoir trouvé le jeu mobile le plus étrange: High Heels.

Capture d'écran: Pèse sur Start

Au moment d’écrire ces lignes, le jeu est en septième position sur mon Play Store. L’application compte plus de 10 millions de téléchargements et 242 000 commentaires. Des statistiques comme celles-ci ne sont pas rares pour les jeux mobiles, mais je ne comprenais pas pourquoi un jeu de talons hauts était, justement, si haut dans le palmarès. C'est quoi, ça?!

Voici donc l’objectif de High Heels. Vous êtes mannequin et devez marcher dans un défilé de mode sur des toits de gratte-ciel. Si ce n’est pas assez étrange à votre goût, voici la «twist»: vous devez accumuler des paires de talons hauts sur votre chemin en évitant les obstacles, sinon vos talons perdent quelques pouces de hauteur. Si vous foncez dans un obstacle sans avoir assez de hauteur, vous perdez. 

Par curiosité peut-être morbide, j’ai téléchargé le jeu pour comprendre pourquoi il était au palmarès des jeux les plus populaires de l’heure. 145 niveaux plus tard, je ne crois pas vraiment avoir la réponse. La seule chose que je retiens est que le jeu est beaucoup trop bizarre et j’y suis pourtant accro. 

Extrait du jeu High Heels  

s

Des fois, votre bonhomme est très haut. 

Capture d'écran: Pèse sur Start

Des fois, votre bonhomme est très bas. 

Capture d'écran: Pèse sur Start

Vous pouvez aussi changer de chaussures. 

Capture d'écran: Pèse sur Start

Des fois, vous allez tomber d’une poutre. 

Capture d'écran: Pèse sur Start

Après une trentaine de niveaux, je ne pouvais plus gérer le nombre insensé de publicités. Étant une fan de jeux mobiles, je suis habituée aux pauses publicitaires, mais High Heels monte à un autre niveau. Il y a une pub pour chaque clic entre chaque tableau et même entre les écrans de téléchargement. En plus, on vous propose un bouton avec pub pour doubler votre score avant le vrai bouton pour avancer. Les tableaux durent quelques secondes seulement, alors les 4 pubs que vous devez vous taper autour sont carrément ridicules. 

Et pourtant, j’ai voulu continuer d’y jouer. Je ne sais pas pourquoi. Je me sens coupable de contribuer à un tel modèle d’affaires, et je fais partie du problème, mais High Heels est comme un fidget spinner numérique qui accompagne mes soirées Netflix pandémiques. Écoutez, on fait ce qu’on peut, hein?

Pour ne plus avoir de publicités pop-up dans le jeu, j’ai acheté la version payante à 4,39$. J’ai honte. Mais ça enlève seulement les publicités aléatoires de l’application. Vous devez toujours en visionner si vous voulez doubler votre score ou obtenir de nouveaux personnages. 

Il faudrait souligner que ce beau jeu étrange appartient à Zynga, un géant du marché mobile. Zynga, c’est Farmville, Words with Friends et Draw Something. Ce sont des jeux quand même de qualité. Mais, depuis plusieurs années, on dirait que les succès mobiles n’ont pas besoin d’être réellement de qualité; le palmarès est rempli de copies louches d’autres jeux ou de titres qui ne demandent aucun effort ou aucune concentration pour jouer. Il y a quelques exceptions, mais ne soyez pas surpris de voir Deep Clean Inc. 3D au top du palmarès. Ça, c’est un jeu où on nettoie des choses. Oui, oui. 

J'ai consulté deux de mes excellents collègues pour obtenir leurs impressions sur le jeu. Visiblement, ils n'ont pas eu la piqûre comme moi.

Raphaël: 

«Je peux vaguement comprendre pourquoi tu as une DÉPENDANCE au jeu. Le principe n’est pas trop mauvais en soi. Mais tout le reste l’est tellement: le système paye-pour-ne-pas-être-constamment-en-maudit-contre-les-pubs, la musique, les environnements qui sont toujours les mêmes, les animations poches. J’ai supprimé le jeu de mon téléphone. Et j’aimerais oublier mon expérience.»

Christine:  

«J’ai vécu trois émotions en jouant à High Heels: de la confusion à comprendre l’attrait du jeu, de la frustration avec les publicités qui ne cessent d’apparaître et finalement, de l’inquiétude pour ma cheffe Kazzie. Ce jeu pourrait bien être l’équivalent à regarder un mur ou à s’enlever de la mousse du nombril.»

Combien de temps un jeu comme High Heels peut-il rester dans le palmarès avant d’être remplacé par un autre jeu encore plus bizarre et qui a encore plus de publicités? Je surveille ça de près et je vous en donne des nouvelles bientôt.

Suivez-nous sur Twitch!

s

Sur le même sujet