Days Gone 2 refusé par Sony: «Si vous aimez un jeu, achetez-le au cr**** de plein prix» | Pèse sur start
/news

Days Gone 2 refusé par Sony: «Si vous aimez un jeu, achetez-le au cr**** de plein prix»

Days Gone
Image courtoisie Sony

Days Gone

Vous êtes déçu que Sony ait refusé de donner une suite à Days Gone? Eh bien, le directeur du jeu, John Garvin, croit que vous ne devriez pas vous plaindre si vous n’avez pas acheté le titre à sa sortie au prix régulier.

• À lire aussi: Le PlayStation Store restera finalement ouvert sur PS3 et PS Vita

• À lire aussi: Genshin Impact: la version PS5 arrive à la fin avril

En entrevue avec David Jaffe sur YouTube, Garvin s’est fait demander s’il avait entendu parler du récent engouement pour Days Gone, alors que le titre, qui est notamment gratuit sur la PS5 avec la PlayStation Plus Collection, s’est attiré de nouveaux fans depuis quelques mois.

Le créateur, qui a depuis quitté son poste chez Bend Studio, n’a toutefois pas réagi à la nouvelle avec douceur, exprimant plutôt sa frustration à l’endroit des joueurs qui n’avaient pas appuyé son titre d’action-aventure dès le premier jour.

«J’ai une opinion sur quelque chose que tes auditeurs pourraient trouver intéressante, a affirmé Garvin à son interlocuteur. Si vous aimez un jeu, achetez-le au cr**** de plein prix. Je ne peux pas vous raconter combien de fois j’ai entendu des joueurs dire: "Ouais, je l’ai eu en rabais, je l’ai eu grâce à PS Plus, peu importe".»

Image courtoisie Sony

«Ne vous plaignez pas si un jeu n’a pas de suite s’il n’a pas été appuyé à sa sortie, a fait savoir l’ancien membre de Bend Studio. C’est comme, God of War a eu je ne sais pas combien de millions de ventes à son lancement et, vous savez, ça n’a pas été le cas de Days Gone. [Je] parle pour moi personnellement en tant que développeur, je ne travaille pas pour Sony, je ne sais pas quels sont les chiffres», a-t-il ajouté.

John Garvin a ensuite comparé la situation à un autre jeu de Bend Studio, Syphon Filter: Dark Mirror, dont la version PSP avait été allègrement piratée.

«Je peux vous dire que quand nous travaillions sur Dark Mirror, nous avons été mis dans la merde parce qu’il y avait du piratage et que Sony ne réalisait pas vraiment ce que le piratage faisait aux ventes, a-t-il expliqué. Nous leur montrions les torrents, un site de torrents avait 200 000 exemplaires de Dark Mirror qui étaient téléchargés. Si je me souviens bien, les chiffres pourraient être erronés, mais, peu importe, ça me fâchait à l’époque, j’étais comme: "C’est de l’argent qui sort de ma poche".»

Le créateur a ensuite conclu en répondant à la question initiale au sujet de la popularité renouvelée de Days Gone.

«Donc, je pense que la hausse d’intérêt envers le jeu n’est pas aussi importante que, disons, est-ce que vous avez acheté le jeu au plein prix? Parce que si vous l’avez fait, c’est à ce moment que vous appuyez directement les développeurs», a-t-il remarqué.

Par ailleurs, rappelons que Days Gone, qui est gratuit en avril pour les membres PS Plus, aura droit à une version PC le 18 mai prochain.

s

s

Sur le même sujet