M. Night Shyamalan: le plateau de son dernier film détruit par un ouragan | Pèse sur start
/news

M. Night Shyamalan: le plateau de son dernier film détruit par un ouragan

« Nous avons pris le risque. Et bien sûr, il y a eu un ouragan, qui a détruit les plateaux.»

Image principale de l'article Le plateau de son film détruit par un ouragan
AFP

La détermination de M. Night Shyamalan était telle pour finir son dernier film, Old, qu'il a dû travailler d'arrache-pied pour compléter le tournage, après que le plateau, sur une plage, ait été frappé par un ouragan.

• À lire aussi: Marvel: Scarlett Johansson heureuse que Black Widow soit moins sexualisée qu'auparavant

• À lire aussi: Elijah Wood et Julia Davis se joignent au reboot de Toxic Avenger

Le projet, dans lequel on retrouve Rufus Sewell, Gael Garcia Bernal et Embeth Davidtz, s'est tourné en septembre dernier en République dominicaine, malgré la COVID-19 et la saison des ouragans. Et, le pire est arrivé: un ouragan a détruit le plateau

« Je n'aurais pas pu avoir cette distribution si on avait tourné à un autre moment, à cause des emplois du temps des gens. Donc j'ai fait ce choix, en pensant à ce qui était important chez moi, a-t-il déclaré au Tribeca Film Festival, selon le Hollywood Reporter. Et honnêtement, c'est parce que je voulais faire ce film avec cette distribution que j'ai pris le risque. Nous avons pris le risque. Et bien sûr, il y a eu un ouragan, qui a détruit les plateaux. »

Ce qui signifiait qu'après les avoir reconstruits, il a fallu improviser. « La plage avait été emportée. Il n'y avait plus de plage pour notre film de plage », ajoute-t-il, dévoilant qu'ils ont dû faire avec les morceaux de plage utilisables lors des marées.

« Nous avons eu beaucoup de chance. Le premier jour, une partie de la plage était de retour, donc on a tourné sur ce côté, et on a appris beaucoup sur la nature, comme sur les marées, et les orages, et combien de fois l'eau revient par jour. Honnêtement, on nous a laissés être sur cette plage. C'est mère nature qui nous a laissés être là », ajoute-t-il.

En outre, le cinéaste a aussi payé pour que la distribution et l'équipe, dont les équipes de nettoyage, puissent rester dans le même hôtel aux normes covid, afin que le virus n'impacte pas le tournage. Une précaution efficace, car il n'y a eu « aucun cas positif »

À VOIR AUSSI 

s

s

s

Sur le même sujet