Ne cherchez pas Tiger King dans Tiger King 2 | Pèse sur start
/critiques

Ne cherchez pas Tiger King dans Tiger King 2

Image principale de l'article Ne cherchez pas Tiger King dans Tiger King 2
Courtoisie Netflix

Je me suis levée tôt mercredi pour me taper quelques épisodes de Tiger King 2 avant de commencer ma journée chez Pèse sur Start. Après tout, la deuxième saison de cette histoire complètement éclatée était en ligne depuis 3h du matin; j'étais déjà en retard sur mon visionnement! Hélas, ce fut une vraie perte de temps.

• À lire aussi: Tiger King 2: Carole Baskin poursuit Netflix à l’approche de la deuxième saison

• À lire aussi: Tiger King: Joe Exotic annonce qu’il est atteint d’un «cancer agressif»

J'ai terminé en soirée le reste des épisodes de Tiger King 2 pour en faire la critique, mais l'exercice m'a rappelé la fameuse scène du film A Clockwork Orange où Alex est forcé de regarder un écran géant à l'aide d'un appareil qui garde ses yeux ouverts. Évidemment, j'exagère, mais c'est pour vous dire que Tiger King 2, suite de la série de Rebecca Chaiklin et Eric Goode sortie en 2020, n'offre absolument rien.

Warner Bros.

Joe Exotic est présent durant les cinq épisodes, mais parce qu'il est incarcéré, on le voit ici et là par visioconférence mal cadrée où l'on regarde plutôt son drôle de toupette pour un total de peut-être quatre minutes. Ne cherchez pas le Tiger King dans Tiger King 2, vous ne le trouverez pas.

À quoi bon donc regarder un deuxième chapitre si ce drôle de personnage n'y est pas? Pour l'aspect true crime, vous me direz. Et je suis d'accord. Mais là aussi, la saison deux échoue lamentablement.

La deuxième saison suit plutôt les personnages louches de Jeff et Lauren Lowe, James Garretson, Allen Glover et le Trevor Philips de la bande, Tim Stark. 

Courtoisie Netflix

On voit ces drôles de gens vivre une gloire empoisonnée de la première saison de Tiger King, ainsi que les problèmes légaux qui ont suivi. La série Netflix, bien que fascinante, a apporté beaucoup d'attention envers les zoos privés et la maltraitance animale. Jeff, Lauren et Tim sont pointés du doigt, et vont subir des conséquences pour leur business louche. 

Tim Stark mène presque à lui seul deux des cinq épisodes, avec ses explosions de rage remplies de vulgarités colorées. S'il y a un nouveau personnage intéressant dans Tiger King, c'est lui. Mais il n'a rien du charisme déplacé de Joe Exotic; observer sa furie est plutôt une expérience dérangeante.

Courtoisie Netflix

On explore aussi brièvement les tentatives de Joe Exotic, à partir de la prison, d'obtenir une grâce présidentielle de Trump. Sa nouvelle équipe légale, qui profite visiblement de la folie Tiger King, essaie de trouver de nouvelles preuves afin de l'aider à sortir de taule. Mais c'est dull à souhait. Suffit d'avoir suivi un peu les médias pour déjà connaître pas mal tout ce qui s'est passé avec Joe depuis l'an dernier.

Courtoisie Netflix

Carole Baskin est là, mais seulement grâce à quelques séquences qui n'avaient visiblement pas servi dans la première saison, et on comprend rapidement pourquoi: c'est plate à mort. Et c'est un peu comme ça que se déroule le reste de la série. Des séquences recyclées inintéressantes. Peu de true crime, mais beaucoup d'extraits découpés et recollés de façon insensée. 

Courtoisie Netflix

Un épisode complet est dédié à Don Lewis, le mari disparu de Carole, et ses filles qui cherchent désespérément des réponses. Mais encore une fois, c'est recyclé, et on pousse la narrative à un malaise qui exploite l'histoire de ces femmes-là. Médiums et détectives de salon sont au triste rendez-vous. 

La famille de Don Lewis

Courtoisie Netflix

La famille de Don Lewis

Si vous avez regardé Tiger King 2 tôt le matin dès sa sortie comme moi, vous partagez probablement mon amertume. C'est pas du bon true crime, c'est pas du bon Tiger King, et ça ne vaut certainement pas l'urgence avec laquelle j'ai approché cette série. Ça se regarde peut-être bien à temps perdu, mais le sentiment de devoir absolument connaître la suite, qu'on avait avec la saison un, est disparu. Tiger King 2 méritait de rester en confinement.


AUSSI SUR PÈSE SUR START    

s

s

Sur le même sujet