Série télé de Last of Us: de nouveaux détails sur la direction que prendra le scénario | Pèse sur start
/news

Série télé de Last of Us: de nouveaux détails sur la direction que prendra le scénario

The Last of Us
Image courtoisie Naughty Dog

The Last of Us

Pendant que The Last of Us Part 2 occupe le devant de la scène dans les médias depuis plusieurs semaines, la série télé inspirée de la franchise de Naughty Dog continue de se développer tranquillement du côté de HBO.

• À lire aussi: Johan Renck, de la série Chernobyl, réalisera un épisode de Last of Us sur HBO

• À lire aussi: Notre casting de rêve pour la série The Last of Us

En entrevue dans le podcast Must Watch de la BBC, le scénariste Craig Mazin, chargé de développer le projet avec Neil Druckmann, directeur créatif de la franchise, a levé un peu plus le voile sur la direction que prendra l’histoire au petit écran.

Selon Mazin, à qui l’on doit également Chernobyl, la série télé inspirée de Last of Us reprendra des moments des deux jeux de la franchise, «réimaginés», pour les adapter à un «format différent», mais on y injectera aussi de nouveaux éléments.

«Si vous avez joué au jeu, notre intention est que vous regardiez la série et que vous disiez: “Ceci n’a rien renié de ce que j’aimais du jeu ou de ce dont j’ai été témoin dans le jeu, mais ça m’a aussi apporté beaucoup plus. Des choses que je ne savais pas, des choses vraiment incroyables"», a-t-il expliqué lors de l’entretien, retranscrit en partie par Eurogamer.

Parmi les nouvelles idées qui devraient être intégrées à la série de HBO, Mazin a notamment mentionné qu’une scène «à couper le souffle», écartée du premier Last of Us, risque fort bien de faire son chemin jusqu’à l’adaptation télévisuelle de la franchise.

«Nous devons assurément la faire. Vous ne pourrez pas m’empêcher de la faire, vous allez devoir me tirer», a-t-il dit au sujet de cette scène, avec une excitation assez palpable, merci.

Cela dit, peu importe d’où viendra l’inspiration, le scénariste a tenu à préciser que la série miserait davantage sur le développement en profondeur des personnages, plutôt que sur des séquences d’action superficielles.

«Pendant un moment, nous avons essayé de faire un film et je peux comprendre pourquoi ça n’a pas fonctionné. Les joies d’une histoire comme The Last of Us, c’est sa durée. C’est un périple, le long développement d’une relation. Nous comprenons de façon inhérente que les relations bâties sur une longue période sont plus précieuses et méritent encore plus d’être défendues. Ça devait donc être ce format», a expliqué Mazin.

Aucune date de sortie n’a encore été précisée pour la série, qui est au stade de la scénarisation.

À REGARDER   

s

Sur le même sujet

Commentaires