Essai de Spider-Man Miles Morales: bref, mais intense | Pèse sur start
/critiques

Essai de Spider-Man Miles Morales: bref, mais intense

Spider-Man: Miles Morales
Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Spider-Man: Miles Morales

Même s’il ne réinvente pas le genre, et si certains regretteront sa courte durée, le nouveau Spider-Man: Miles Morales attendu le 12 novembre sur la PS4 et la PS5 est un jeu des plus amusants, qui améliore une formule déjà gagnante.

• À lire aussi: Essai PS5: une excellente console, mais c’est la manette DualSense qui vole le show

• À lire aussi: Voici les jeux qui sortiront en novembre 2020 sur consoles et PC

Une histoire qui va droit au but  

Alors que le jeune Miles Morales occupait un rôle secondaire dans l’excellent Marvel’s Spider-Man d’Insomniac Games, laissant surtout la place à Peter Parker, les rôles sont inversés dans ce nouvel opus. Dans Spider-Man: Miles Morales, Peter Parker part suivre sa copine en Europe pour un long voyage, tandis que Miles Morales prend du galon et s’occupe des bandits de New York. 

La tâche sera toutefois plus complexe que prévu, alors qu’une guerre déchire la ville entre une organisation criminelle et une firme technomilitaire, et que Miles Morales se retrouve, évidemment, coincé entre les deux. 

Miles Morales prend la place de Peter Parker pour cette nouvelle aventure

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Miles Morales prend la place de Peter Parker pour cette nouvelle aventure

Le nouveau Spider-Man a tous les éléments d’une aventure classique de superhéros: famille, amitié, responsabilités, trahisons et autres rebondissements. Elle est simple et somme toute prévisible, mais on embarque quand même dans cette histoire racontée à vive allure.

Elle se termine en trois bonnes soirées environ, et il reste alors des missions secondaires, des bases ennemies et des défis à compléter à la grandeur de la ville (et probablement quelques costumes à acquérir). Attention cependant: Miles Morales est puissant à la fin du jeu, et les petits bandits qu’on affronte dans ces missions secondaires ne sont tout simplement pas à la hauteur. Ceux qui aiment relever un bon défi devront donc commencer une nouvelle partie à un niveau de difficulté plus élevé. 

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

La courte durée du jeu fera des mécontents, mais les autres devraient apprécier le fait qu’il n’y a aucun temps mort dans l’histoire. Spider-Man: Miles Morales est aussi vendu moins cher que les jeux réguliers. 

Plus de pouvoirs et plus d’acrobaties  

Spider-Man : Miles Morales offre un excellent mode photo

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Spider-Man : Miles Morales offre un excellent mode photo

Spider-Man: Miles Morales se joue principalement comme Marvel’s Spider-Man (d’ailleurs, il s’agit plus d’une version 1.5 que d’une véritable suite). Se balancer avec ses toiles d’araignée d’un édifice à l’autre est toujours aussi amusant, et les combats aériens nous permettent d’enchaîner les combos pour effectuer des attaques de plus en plus puissantes. 

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Plusieurs outils ont toutefois été ajoutés à notre arsenal cette année. Un de nos gadgets est par exemple un hologramme capable de se battre à nos côtés, et Miles Morales a gagné certaines habiletés, comme la possibilité de donner de puissants coups électrifiés. Nous ne dévoilerons pas toutes les nouveautés pour ne pas gâcher la surprise, mais il y plus de moyens qu’auparavant pour se battre, ce qui ajoute une variété appréciée aux combats. 

Autre nouveauté, Miles Morales peut effectuer des acrobaties dans les airs lorsqu’il se déplace, ce qui améliore encore plus l’expérience lorsque l’on doit se rendre à l’autre bout de la ville.

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Notons que le mode photo du jeu est aussi exceptionnel. Celui-ci ne permet pas de contrôler l’heure du jour, ce qui aurait été un ajout intéressant, mais Spider-Man en train de se balancer dans les airs ou de se battre est l’un des sujets les plus amusants à photographier. Les paysages de la ville permettent aussi de prendre de superbes clichés, peu importe l’angle. 

Spider-Man met la PS5 en valeur  

Le lancer des rayons (ray tracing) sur la PS5 permet notamment de voir Spider-Man et la ville dans les reflets sur les gratte-ciels.

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Le lancer des rayons (ray tracing) sur la PS5 permet notamment de voir Spider-Man et la ville dans les reflets sur les gratte-ciels.

Spider-Man: Miles Morales sera offert en même temps sur la PS4 et la PS5. Ceux qui auront l’occasion d’y jouer sur la console de nouvelle génération auront droit à plusieurs améliorations intéressantes. 

Sur la PS5, Spider-Man: Miles Morales offre deux modes: le mode «fidélité», avec une plus grande qualité visuelle mais limité à 30 images par seconde, et le mode «performances», avec un meilleur taux d’affichage (60 images par seconde). 

Le mode fidélité, celui activé par défaut, a fière allure. Les graphiques sont plus jolis et, surtout, le jeu est tout indiqué pour mettre en valeur les avantages de la technologie de lancer des rayons (ray tracing, en anglais) de la PS5. Avec le lancer des rayons, on voit par exemple les véritables reflets de la ville (et de Spider-Man) sur les édifices. En mode performance, sans lancer des rayons, on voit plutôt le reflet d’une ville générique. 

Parmi les autres avantages du jeu sur la PS5, notons que celui-ci est compatible avec la technologie audio Tempest 3D de Sony. Avec un casque d’écoute branché dans sa manette, ou encore avec le casque sans fil PULSE 3D, on entend lorsqu’un ennemi arrive derrière nous. En se promenant dans la ville, on ferme les yeux, et on entend les klaxons, la musique et les gens tout autour de nous, comme si on y était réellement. 

Capture d'écran Sony, Maxime Johnson

Spider-Man: Miles Morales profite aussi des temps de chargement accélérés de la PS5. Quand on effectue un déplacement rapide (dans le métro), celui-ci est tout simplement instantané. 

Mais, on se le demande, qui va prendre le métro quand se balancer d’un gratte-ciel à l’autre est si amusant?

Spider-Man: Miles Morales sera lancé au Canada le 12 novembre, sur la PS4 et la PS5, pour 64,99$. 

*Le test a été effectué sur PS4 et PS5 grâce à un code fourni par Sony.

À REGARDER  

s

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus