La PS5 ne sera vendue qu’en ligne le jour de sa sortie, confirme Sony | Pèse sur start
/news

La PS5 ne sera vendue qu’en ligne le jour de sa sortie, confirme Sony

La PlayStation 5
Image courtoisie Sony

La PlayStation 5

Ne pensez pas pouvoir faire la file devant votre magasin favori le 12 novembre prochain pour vous procurer une PlayStation 5: Sony a confirmé que sa prochaine console ne serait en vente qu’en ligne le jour de sa sortie.

• À lire aussi: Essai PS5: une excellente console, mais c’est la manette DualSense qui vole le show

• À lire aussi: PS5: voici la manette DualSense et un aperçu d'Astro's Playroom [VIDÉO]

Dans un billet partagé sur les réseaux sociaux de PlayStation, le fabricant explique avoir décidé de faire un lancement à distance pour la PS5, afin «d’assurer la sécurité de nos joueurs, détaillants et employés en cette période de COVID-19».

Ce faisant, Sony demande aux joueurs de ne pas «camper ou faire la file» devant un détaillant le 12 novembre: «Soyez prudent, restez à la maison et passez votre commande en ligne.»

Cela dit, celles et ceux qui ont précommandé une PS5 et choisi de la ramasser en magasin le jour du lancement peuvent toujours le faire. Sony recommande néanmoins de valider la marche à suivre avant de se rendre sur place.

En un sens, avec cette déclaration, PlayStation ne fait qu’officialiser ce que plusieurs détaillants canadiens avaient déjà annoncé. De fait, Walmart et Best Buy avaient déjà fait savoir qu’aucune PS5 ne serait offerte en magasin le jour du lancement et qu’il faudrait plutôt passer par leur boutique en ligne.

Rappelons que la PS5, autant en version lecteur disque qu'en version numérique, s’est avérée déjà excessivement populaire, les exemplaires offerts en précommande s'étant écoulés très rapidement.

Reste désormais à voir à quel point la console sera difficile à trouver dans les semaines qui suivront son lancement.

Une petite prédiction: en dénicher une d’ici la fin de l’année risque d'être très ardu.

À REGARDER  

s

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus