Call of Duty: les maps de Black Ops Cold War, classées de la pire à la meilleure | Pèse sur start
/news

Call of Duty: les maps de Black Ops Cold War, classées de la pire à la meilleure

Image principale de l'article Les maps classées de la pire à la meilleure
Image courtoisie Activision

Quelles sont les meilleures et les pires maps d'un Call of Duty? Le sujet est grandement subjectif et personne ne vous donnera une réponse semblable.

• À lire aussi: Call of Duty: Warzone a fermé les comptes de 60 000 tricheurs

• À lire aussi: Black Ops Cold War: ce que j’aime, ce que je déteste

Ça risque même de créer des conflits!

Je ne vous conseille donc pas de poser la question lors d’un souper familial, d’un baptême ou d’un week-end de pêche. Mais comme tout le Québec est encore bien confiné, les occasions de créer de la bisbille ne sont heureusement pas très nombreuses.

Plus sérieusement, le plus récent Call of Duty: Black Ops Cold War ne déroge pas à la règle. Il y a des cartes que l’on aime, d’autres que l’on déteste, et certaines qui nous laissent indifférents, tout simplement.

Après un peu plus d’un mois avec le jeu, j’ai décidé de plonger dans ce très épineux sujet et de vous offrir mon grand classement des cartes multijoueurs «traditionnelles» de Black Ops Cold War. En d’autres mots, celles que vous croiserez lors d’un classique match à mort par équipe.

Personnellement, je ne suis pas un tireur d’élite, je n’ai pas l’habitude de «camper» et je n’aime pas particulièrement les mitrailleuses de type LMG. Ainsi, si c’est votre cas, vous risquez assurément de ne pas être d’accord avec moi.

Mais, après tout, si vous lisez encore, vous êtes probablement curieux de connaître mon opinion!

Alors, voilà mon classement des maps de Black Ops Cold War, de la pire à la meilleure:

11. Garrison  

Image courtoisie Activision

L’histoire des deux Allemagnes pendant la Guerre froide me fascine au plus haut point. Une carte qui nous plonge dans cette tension devrait être enlevante, non? Eh bien, pas vraiment. Je la trouve fade, incolore, inodore. Je la trouve plate, quoi.

Ses espaces ouverts ne sont pas complètement ouverts et ses recoins, pour le combat rapproché, sont rares et pas tellement satisfaisants. Un réseau sous-terrain de corridors aurait peut-être pu améliorer le tout, mais, à la place, on n’a droit qu’à un tout petit passage camouflé sous une plateforme. Bref, on l’oublie vite.

10. Checkmate   

Image courtoisie Activision

Une autre map allemande en bas de liste... Décidément, ça ressemble à une occasion manquée de ce côté. En tant qu’espèce de lieu d’entraînement des forces de l’Allemagne de l’Est, elle a un peu plus de personnalité, notamment avec son gros fuselage d’avion au centre de la carte. Il y a des mannequins en plastique, des cibles en carton, c’est à la limite cocasse.

Par contre, là où ça accroche en ce qui me concerne, c’est dans la façon dont l’espace est occupé. En gros, c’est un grand hangar avec des corridors de chaque côté et une structure au centre, qui est en fait un autre corridor. Côté originalité, on a déjà fait mieux. Cela dit, certains aimeront cette formule éprouvée.

9. Satellite   

Image courtoisie Activision

Je suis convaincu que plein de joueurs adorent Satellite, tout particulièrement si vous êtes un adepte du sniper. Pour ma part, comme je l’ai dit un peu plus haut, ce n’est pas mon cas!

Ainsi, l’idée d’un grand désert avec peu d’endroits pour se mettre à l’abri ressemble un peu plus à un immense piège à ciel ouvert, en ce qui me concerne. Donnez-moi une belle grotte, s’il vous plaît.

8. Miami   

Image courtoisie Activision

Je ne sais pas trop quoi penser de Miami (la carte, pas la ville). D’un côté, la map offre un joli pot-pourri d’un peu de tout pour plaire au plus de fans possible: des rues à découvert, plusieurs bâtiments à explorer et quelques balcons qui surplombent le secteur. Pourtant, j’ai de la difficulté à y avoir du plaisir...

Est-ce que c’est parce que les gens «campent» souvent aux mêmes endroits ou parce que l’on finit (souvent) par se perdre et se tromper de bâtisse? Qui sait, ça deviendra peut-être l’une de mes cartes favorites un jour, mais pour le moment, elle ne m’excite pas beaucoup.

7. Cartel   

Image courtoisie Activision

Cartel propose également un peu de variété. Je trouve, dans l’ensemble, que c’est un peu mieux réussi que Miami. Le hangar offre une belle zone de rencontre pour les combats rapprochés, les chemins pour se faufiler d’un bout à l’autre de la carte ne manquent pas et l’esthétique, encore une fois très Guerre froide, est réussie.

Par contre, si une partie dans Cartel peut être hyperamusante, la suivante peut être frustrante à souhait. Il y a des maps comme ça, qui dépendent des adversaires et de son humeur.

6. Armada   

Image courtoisie Activision

Les niveaux en mer sont de grands classiques de Call of Duty. Celui de Black Ops Cold War est correct, sans plus. On est loin de Hijacked, disons.

Quel est son problème, exactement? Elle est peut-être un peu trop grande; on se retrouve assez souvent à chercher les adversaires ou, du moins, à faire des allers-retours d’un bout à l’autre du navire. La conception est aussi assez générique. Un bateau militaire, quelques conteneurs... c’est pas mal ça. Ça manque de charme, d’absurde.

5. Moscow   

Image courtoisie Activision

En pleine Guerre froide, le voyage à Moscou était inévitable. Ainsi, quoi de mieux qu’une visite dans une poignée de lieux publics et d’appartements situés au cœur de l’URSS!

Avec son ambiance profondément soviétique et ses zones variées, la plupart des joueurs trouveront leur compte quelque part dans Moscow. Ce n’est certainement pas la meilleure carte du jeu et on se retrouve souvent à se battre dans la station de métro, mais, au moins, le dépaysement est là.

4. The Pines   

Image courtoisie Activision

Si vous cherchez à vous plonger dans les années 80 avec Black Ops Cold War, The Pines est l'endroit tout désigné. Pourquoi? Parce que l’action se déroule dans un petit centre commercial de banlieue, tout ce qu’il y a de plus cliché. Et s’il y a quelques aires ouvertes propices aux affrontements à moyenne portée, les différents commerces et leurs backstores regorgent d’endroits pour se battre de près.

Ici, c’est un véritable retour en arrière qui se perçoit jusque dans les moindres détails, comme la musique légèrement ridicule que l’on retrouve dans certaines boutiques que l’on croise. Somme toute, c’est le côté ridicule de Call of Duty qui brille ici... et c’est tant mieux comme ça.

3. Nuketown ‘84   

Image courtoisie Activision

Ah, Nuketown. Cette arène aussi chaotique que divertissante. Certes, ce n’est pas la première fois que le concept est rebrassé et servi à nouveau, mais, comme d’habitude, on ne s’en plaint pas et on en profite comme si c’était une vieille paire de pantoufles bien confortable.

Je ne vous décrirai pas le niveau, vous le connaissez! Et disons que les changements apportés dans Black Ops Cold War — à part l’esthétique post-apocalyptique un brin punk — ne sont pas énormes. Mais est-ce qu’on change une recette gagnante? Posez la question, c’est y répondre.

2. Crossroads   

Image courtoisie Activision

Dans les nouvelles cartes originales de Black Ops Cold War, Crossroads est de très loin ma préférée. Le combat y est rapide, on atteint sans perdre de temps les deux extrémités du terrain et les bâtiments au centre donnent lieu à des échanges littéralement explosifs.

Et que dire de cette petite passerelle qui relie les deux principaux immeubles et qui se transforme à chaque partie en véritable lieu de duel (au minimum)? Pour moi, c’est une carte qui met de l’avant ce qu’il y a de meilleur dans le multijoueur de Call of Duty. On n’y recherche pas le réalisme (très relatif) des Battlefield, c’est du fast-food vidéoludique, rien de moins! Dans Crossroads Strike, on multiplie les victoires et les gaffes, alors qu’on n’a pas le temps de penser et que tout se déroule à pleine vitesse. C’est ça, Call of Duty!

1. Raid   

Image courtoisie Activision

Nostalgie, quand tu nous tiens! Je dois l’avouer, Black Ops II est mon Call of Duty préféré, alors que j’y ai passé des centaines d’heures. Alors quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que Treyarch s’amusait à dépoussiérer de vieilles cartes de son excellent titre pour Black Ops Cold War, presque 10 ans plus tard?

Raid n’est probablement pas la map ultime de Black Ops II, mais il s’agit certainement d’une carte incontournable. Ainsi, de la voir revivre en 4K, avec ses moindres détails intacts, ça brasse de vieilles émotions. Que vous soyez un amant du fusil à pompe, une tireuse d’élite ou quelqu’un qui court partout avec ses cocktails Molotov, il y a fort à parier que vous arriverez à trouver une façon de profiter de Raid.

Que ce soit en passant par la cour arrière, le devant de la villa ou en fonçant directement dans le tas au centre, une chose est (presque) certaine: il va y avoir de l’action. Du moins, en attendant que Treyarch se décide à refaire aussi Standoff pour Black Ops Cold War...

Sondage
Quelle est votre carte préférée de Call of Duty: Black Ops Cold War?

Garrison

Checkmate

Satellite

Miami

Cartel

Armada

Moscow

The Pines

Nuketown '84

Crossroads

Raid

Quelle carte de Call of Duty: Black Ops Cold War aimez-vous le moins?

Garrison

Checkmate

Satellite

Miami

Cartel

Armada

Moscow

The Pines

Nuketown '84

Crossroads

Raid

Suivez-nous sur Twitch!

Rejoignez notre serveur Discord!

Sur le même sujet