Call of Duty: plus de 200 000 tricheurs ont été bannis de Warzone et Modern Warfare depuis leur lancement | Pèse sur start
/news

Call of Duty: plus de 200 000 tricheurs ont été bannis de Warzone et Modern Warfare depuis leur lancement

Call of Duty: Modern Warfare
Image courtoisie Activision

Call of Duty: Modern Warfare

L’honnêteté et le respect de ses adversaires ne sont visiblement pas des concepts très bien compris par tout le monde. Infinity Ward a ainsi dévoilé avoir banni, à ce jour, plus de 200 000 tricheurs dans Call of Duty: Warzone et Modern Warfare.

• À lire aussi: Call of Duty: Black Ops Cold War présente en détail son mode Zombies [VIDÉO]

• À lire aussi: Esport: près d’une quarantaine d’entraîneurs de CS:GO suspendus pour avoir exploité un bogue du jeu

Dans une publication Twitter partagée mercredi soir, le studio américain a également affirmé qu’une nouvelle vague d’expulsions avait eu lieu cette semaine. Cela fait écho à des informations véhiculées par Vice, qui soutenaient qu’Activision avait montré la porte, lundi, à environ 20 000 joueurs malhonnêtes de Warzone.

Ce serait cette fois-ci notamment un outil de triche du nom d'EngineOwning qui aurait été détecté par Infinity Ward et qui aurait mené, du moins en partie, à cette nouvelle vague d’expulsions.

Rappelons qu’au début avril, pas moins de 50 000 comptes avaient été bannis de Warzone après une première contre-attaque du développeur à l’endroit des tricheurs. De toute évidence, Infinity Ward n’a pas cessé ses efforts depuis.

«Nous continuons à déployer des mises à jour supplémentaires de sécurité et nous avons ajouté des outils de renforcement en arrière-plan. Tolérance zéro pour la triche», a d’ailleurs précisé le studio dans son message de mercredi sur Twitter.

En espérant que ces mesures soient aussi appliquées rapidement à Call of Duty: Black Ops Cold War et à sa prochaine version de Warzone...

À REGARDER 

s

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus