Black Widow: Disney qualifie la poursuite de Scarlett Johansson de «triste et affligeante» | Pèse sur start
/news

Black Widow: Disney qualifie la poursuite de Scarlett Johansson de «triste et affligeante»

Scarlett Johansson
AFP

Scarlett Johansson

Poursuivi par Scarlett Johansson en raison de sa décision de sortir Black Widow sur Disney+ en même temps qu’en salle, Disney a finalement répondu à la plainte de l’actrice, arguant qu’elle n’était «absolument pas fondée».

• À lire aussi: Scarlett Johansson poursuit Disney parce que Black Widow est sorti simultanément sur Disney+

• À lire aussi: Black Widow: Stephen Dorff regrette ses commentaires sur Scarlett Johansson

Dans la poursuite, Johansson affirme que son contrat stipulait que le film ne paraîtrait qu'au cinéma et que la nouvelle stratégie de sortie lui a coûté des millions de dollars, car on lui aurait promis une part des recettes du box-office.

Répondant à l'action en justice dans une déclaration à de nombreux médias, un porte-parole de Disney a qualifié les affirmations de l’actrice de «tristes et affligeantes».

«Cette plainte n'est absolument pas fondée. Le procès est particulièrement triste et affligeant en raison de son manque de considération pour les effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de la COVID-19», a déclaré le porte-parole de la société, avant d'affirmer que les revenus de la comédienne ont été «considérablement améliorés» par la sortie simultanée au cinéma et sur Disney+.

L'avocat de Scarlett Johansson, John Berlinski, a déclaré à Variety que la poursuite de sa cliente pourrait changer la façon dont les acteurs sont rémunérés pour les performances d'un film à l'ère du streaming.

«Ce n'est un secret pour personne que Disney sort des films comme Black Widow directement sur Disney+ pour augmenter le nombre d'abonnés et ainsi faire grimper le cours de l'action de la société et qu'il se cache derrière la COVID-19 comme prétexte pour le faire, a-t-il déclaré. Mais ignorer les contrats des artistes responsables du succès de ses films au profit de cette stratégie à courte vue viole leurs droits et nous avons hâte de le prouver au tribunal.»

Black Widow, qui est sorti au début du mois, a suivi le modèle des autres films qui sont sortis pendant la pandémie. Il a été projeté dans les salles de cinéma, mais a été mis en location moyennant un supplément sur Disney+.

Lors de son week-end d'ouverture, Black Widow a récolté 80 millions de dollars auprès des spectateurs américains en salle et 60 millions de dollars auprès des spectateurs à domicile. Il est toutefois en passe de devenir l'un des films les moins rentables de Marvel.

À VOIR AUSSI

s

s

s

Sur le même sujet